September 15, 2009

Les Dogons Photographiés par Michel Denancé

Rubrique Livres Photographies > Photos d' Afrique > Michel Denancé
(c) Michel Denancé / Le bec en l'air - 2009

En librairie le 25 septembre 2009 Dogon Doumbo Doumbo, Photographies de Michel Denancé Avec des textes de Michèle Odeyé-Finzi et une préface de Georges Balandier, aux Editions Le Bec en l'air En Afrique de l’Ouest, les Dogons occupent essentiellement la région qui va de la falaise de Bandiagara jusqu’au sud-ouest de la boucle du fleuve Niger. Cultivateurs pour la plupart, ils vivent dans des conditions matérielles très simples, selon une organisation sociale complexe où les relations humaines et les rites jouent un rôle majeur. Ce livre se concentre, par une approche contemplative, sur le village de Youga nah, site fondateur dans la mythologie du peuple dogon. Les photographies saisissantes et poétiques de Michel Denancé montrent la relation entre les paysages et les hommes qui les ont façonnés. Avec un style littéraire affirmé, Michèle Odeyé-Finzi redonne vie à une culture trop souvent présentée comme immuable, et témoigne ici de la nécessité d’une anthropologie discrète, en mouvement. Photographe spécialisé en architecture, Michel Denancé réalise le plus souvent des reportages sur des bâtiments nouvellement construits. Il photographie notamment les réalisations de Renzo Piano et ses recherches personnelles portent aussi sur la ville. Ce n’est qu’en apparence que ce microterritoire de la falaise dogon pourrait apparaître comme un sujet à part. Youga nah a été considéré comme un lieu de vie, au même titre qu’une ville moderne. Michel Denancé est resté fidèle à son approche contemplative et a souhaité mettre en valeur la relation qu’entretiennent les paysages naturels et les constructions qu’ils accueillent. Il montre aussi comment ceux qui les ont façonnés habitent ces sites. Aux éditions Le Bec en l’air, il a déjà publié Petites agonies urbaines (2006) et Un si parfait jardin (collection Collatéral, 2007). Anthropologue, Michèle Odeyé-Finzi étudie depuis plus de quinze ans le territoire dogon, et plus particulièrement le village de Youga nah, avec une approche nourrie des enseignements de Georges Balandier. Elle refuse ainsi l’idée d’une société figée et insiste au contraire sur sa permanente évolution. Avec une écriture plus poétique que démonstrative, qui laisse place aux mystères, elle raconte la société dogon plus qu’elle ne tente d’en expliquer les codes. Son travail d’observation l’a conduite à pratiquer une anthropologie discrète, en chantier permanent. Michèle Odeyé-Finzi est à l’origine d’un projet de développement de tourisme solidaire à Youga nah. Elle est l’auteure de Solitude d’argile et de les Associations en villes africaines. Dakar-Brazzaville, parus aux éditions L’Harmattan. Georges Balandier est anthropologue et sociologue, professeur émérite de la Sorbonne et directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS). Du Sénégal au Congo, il étudie dès 1946 les mutations en cours dans les sociétés contemporaines africaines. Père du concept de « tiers-monde », il inaugure la première chaire de sociologie africaine à la Sorbonne en 1962. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages mondialement lus et traduits dont Sociologie des Brazzavilles noires (Armand Colin, 1955), Afrique ambiguë (Plon, 1957) ou Fenêtres sur un nouvel âge, 2006-2007 (Fayard, 2008). Dogon Doumbo Doumbo Photographies de Michel Denancé Textes de Michèle Odeyé-Finzi Préface de Georges Balandier Le bec en l'air, Editions Septembre 2009 27 x 32 cm - 120 pages ISBN : 978-2-916073-36-1 45,00 €

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comments ;)