Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


August 21, 2016

Katarzyna Kozyra @ Galerie Christophe Gaillard, Paris

Katarzyna Kozyra, All that beauty
Galerie Christophe Gaillard, Paris
3 septembre - 1er octobre 2016

Heureuse de représenter désormais l'artiste polonaise Katarzyna Kozyra, la Galerie Christophe Gaillard, à Paris, annonce sa première exposition personnelle en France.

A cette occasion, la galerie présentera l'installation Le Sacre du printemps, remarquée au Centre National de la Danse, à Art Basel Unlimited, au Mumok de Vienne ou bien encore aux Musées de Cracovie et Varsovie.

Figure importante de la scène artistique polonaise actuelle, Katarzyna Kozyra puise dans les mythes anciens afin de mieux parler du présent.

En jouant habilement des contraintes de son medium, Katarzyna Kozyra est parvenue à créer une proposition nouvelle, aboutie sur le plan formel et riche de sens.

L'installation vidéo Le sacre du printemps prend sa source dans l’œuvre éponyme que Stravinsky créa en 1913. Le ballet, sorte de « grand rite sacral païen », a pour sujet le sacrifice effectué par de vieux sages d'une jeune fille afin de se voir accorder pour l'année à venir les faveurs de la divinité du printemps. La vidéo de près de 5 minutes conçue par Katarzyna Kozyra se concentre sur la danse sacrificielle. Le ballet de Stravinsky nous offre le spectacle de la lutte immémoriale des contraires et c'est donc dans la continuité du compositeur russe que l'artiste polonaise élabore son discours dual : masculin-féminin, vie-mort, jeunesse-vieillesse, force-faiblesse. Elle propose cependant une synthèse réussie en situant cette lutte dans la chair même des danseurs.

Leurs corps vieillis et difformes d'anciens danseurs de ballet (dont la plus âgée a 90 ans) sont parés d'attributs sexuels factices, corps androgynes qui exécutent presque malgré eux les mouvements endiablés élaborés par Nijinsky : les mouvements convulsifs de la transe, de la communication avec le monde invisible. C'est donc une bataille intérieure à laquelle nous assistons, le danseur perd son statut de personnage, et il devient les principes qu'il mime. Cela est d'autant plus tangible que la scénographie consiste en un décor dépouillé, un fond blanc qui écrase la perspective et qui abolit l'espace, qui rappelle la substance même dont sont faits les rêves.

L'installation vidéo de la plasticienne dévoie le genre de la danse classique en contournant magistralement l'idéal de perfection véhiculé par la danse. Et elle démontre que les corps et les mouvements parfaits des danseurs classiques ne sont pas les seuls à pouvoir composer un spectacle d'une beauté saisissante. Plus expressifs, ils se livrent à une pantomime envoûtante.

La galerie présentera par ailleurs une série de photographies grand format inédites et une vidéo récente liée au Sacre du printemps et à son travail autour de la Drag Queen Gloria Viagra.

Katarzyna Kozyra vit et travaille à Varsovie, Berlin et New York. Diplômée du département de sculpture de l'Académie des beaux arts de Varsovie et de l'école des beaux arts de Leipzig, Katarzyna Kozyra est à la fois sculptrice, photographe, artiste de performance, cinéaste et créatrice d'installations vidéos. Elle a reçu une mention honorable pour son installation vidéo Men's bathhouse au Pavillon Polonais lors de la 48e biennale de Venise.
    
Galerie Christophe Gaillard
5 rue Chapon - 75003 Paris
www.galerie-gaillard.com

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)