Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


October 2, 2015

Expo Picasso.mania, Grand Palais, Paris

Picasso.mania
Grand Palais, Paris 
7 octobre 2015 - 29 février 2016 

La vingtaine d’expositions (monographiques ou collectives) qui, depuis 1973 se sont attachées à l’étude de la postérité de l’œuvre de Pablo Picasso témoignent de son impact sur la création contemporaine. A la fois chronologique et thématique, le parcours de l’exposition du Grand Palais retrace les moments de la réception critique et artistique de l’œuvre de Picasso, les étapes de la formation du mythe associé à son nom.

Des natures mortes cubistes aux Mousquetaires des expositions d’Avignon de 1970 et 1973, le parcours de l’exposition est ponctué d’œuvres de Picasso, issues des collections du Musée national Picasso-Paris, du Musée National d’art Moderne, ainsi que des collections de la famille de l’artiste. Leur présentation s’inspire des accrochages réalisés par l’artiste dans ses ateliers, et des expositions qu’il a lui-même supervisées (Galerie Georges Petit à Paris en 1932, Palais des Papes à Avignon en 1970 et 1973).

Aux grandes phases stylistiques (cubisme, œuvre tardif...), aux œuvres emblématiques de Pablo Picasso (Les Demoiselles d’Avignon, Guernica) répondent des créations contemporaines présentées dans des salles monographiques (David Hockney, Jasper Johns, Roy Lichtenstein, Martin Kippenberger...) ou thématiques, regroupant des œuvres mêlant techniques et supports les plus variés (vidéos, peintures, sculptures, arts graphiques, films, photographies, installations…).

Les montages Polaroïd, les images vidéos multi-écrans de David Hockney font écho au cubisme de Picasso, à son exploration d’un espace polyfocal. Au début des années 60, les artistes Pop, de part et d’autre de l’Atlantique (Lichtenstein, Errό…) s’emparent des portraits des années 30 par lesquels s’est fixée l’image archétypale de la peinture de Picasso. L’Ombre (1954) est à l’origine de la série de quatre tableaux qu’entreprend Jasper Johns en 1985 (Les Quatre saisons rassemblées, sont présentées dans l’exposition). Témoignant de l’impact de l’image publique de Picasso sur l’imaginaire des artistes du XXe siècle, à deux reprises, en 1988 et en 1995, Martin Kippenberger interprète les portraits photographiques de Picasso et de Jacqueline réalisés par David Douglas Duncan.

Les variations, inspirées par Les Demoiselles d’Avignon et par Guernica, démontrent la place occupée par ces peintures dans l’histoire de l’art moderne et, au-delà, dans l’imaginaire collectif (ces deux œuvres ne sont pas présentées dans l’exposition compte tenu de leur déplacement impossible). Acte de naissance du modernisme pictural, Les Demoiselles d’Avignon ont fait l’objet de variations, (par Faith Ringgold, Robert Colescott…), qui commentent la dimension ethnocentrée, masculine, de cette modernité dont l’œuvre est devenu l’emblème.

D’une lecture historique de Guernica par Emir Kusturica à la révélation du rôle symbolique joué par sa transposition en tapisserie ornant les murs du conseil de sécurité des Nations Unies (Goshka Macuga, The Nature of the Beast, 2009), de l’utilisation du tableau de Picasso dans la lutte des artistes américains opposés à la guerre du Vietnam aux manifestations de rue qui en brandissent l’image, une salle montre comment Guernica s’est muée en icône sociale et politique universelle.

A la faveur d’expositions qui l’ont réinscrit au cœur de la création contemporaine (A New Spirit in Painting, Royal Academy of Arts, 1981) ou qui en ont éclairé le sens (Das Spätwerk. Themen :1964-1972, Bâle, 1981 ; The Last Years, Guggenheim Museum, 1984), les œuvres des dernières années de Picasso sont redevenues sources d’inspiration. Son éclectisme stylistique, son « cannibalisme » des maîtres anciens, la libre facture des peintures tardives ont inspiré la génération d’artistes révélée au début des années 80 (Georg Baselitz, Jean-Michel Basquiat, George Condo, Julian Schnabel, Vincent Corpet…).

L’installation vidéo de Rineke Dijkstra, I see a Woman Crying (Weeping Woman, 2009-2010) illustre la présence de l’œuvre de Picasso dans l’imaginaire actuel, dans ses expressions les plus variées, du cinéma aux images numériques, de la vidéo à la bande dessinée.

Cette exposition est organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, le Centre Pompidou et le Musée national Picasso-Paris.

Commissaire général : Didier Ottinger, conservateur général du Patrimoine, directeur adjoint du Musée national d’Art moderne - Centre Pompidou
Commissaires : Diana Widmaier-Picasso, historienne de l’art
Emilie Bouvard, conservatrice du Patrimoine au Musée national Picasso-Paris

Picasso.mania : Les artistes exposés

Adel Abdessemed (1971, Constantine, Algérie)
Leonce Raphael Agbodjelou (1965, Porto-Novo, Bénin)
Pierre Alechinsky (1927, Bruxelles, Belgique)
Arman (1928, Nice, France - 2005, New York, Etats-Unis)
Art Workers Coalition (collectif américain actif de 1969 à 1971)
Enrico Baj (1924, Milan, Italie - 2003, Vergiate, Italie)
Rudolf Baranik (1920, Lithuanie - 1998, El Dorado, Etats-Unis)
Miquel Barceló (1957, Félanitx, Espagne)
Georg Baselitz (1938, Deutschbaselitz, Allemagne)
Jean-Michel Basquiat (1960, Brooklyn, Etats-Unis -1988)
Joseph Beuys (1921, Krefeld, Allemagne - 1986, Düsseldorf, Allemagne)
Mike Bidlo (1953, Chicago, Etats-Unis)
Pol Bury (1922, Haine-Saint-Pierre, Belgique - 2005, Paris, France )
Maurizio Cattelan (1969, Padoue, Italie)
Christo Javacheff (1935, Gabrovo, Bulgarie)
Robert Colescott (1925, Oakland, Etats-Unis - 2009, Tucson, Etats-Unis)
George Condo (1957, Concord, Etats-Unis)
Vincent Corpet (1958, Paris, France)
Equipo Crónica (collectif espagnol actif de 1964 à 1981)
Alan Davie (1920, Grangemouth - Royaume-Uni-2014)
Walter De Maria (1934, Albany, Etats-Unis - 2013, New York, Etats-Unis)
Niki De Saint Phalle (1930, Neuilly-sur-Seine, France - 2002, San Diego, Etats-Unis)
Rineke Dijkstra (1959, Sittard, Pays-Bas)
Erró (Gudmundur Gudmundsson) (1932, Olafsvik, Islande)
Öyvind Fahlström (1928, São Paulo, Brésil -1976, Stockholm, Suède)
Zeng Fanzhi (1964, Wuhan, Chine)
Dan Flavin (1933, New York, Etats-Unis - 1996, New York, Etats-Unis)
Jean-Luc Godard (1930, Paris, France)
Leon Golub (1922, Chicago, Etas-Unis - 2004, New-York, Etats Unis)
Renato Guttuso (1911, Bagheria, Italie - 1987, Rome, Italie)
Richard Hamilton (1922, Pimlico, Royaume - Uni-2011, Londres, Royaume-Uni)
Romuald Hazoumé (1962, Porto-Novo, République du Bénin)
David Hockney (1937, Bradford, Royaume-Uni)
Thomas Houseago (1972, Leeds, Royaume-Uni)
Jean-Olivier Hucleux (1923, Chauny, France - 2012, Paris, France)
Robert Indiana (1928, New Castle, Etats-Unis)
Jasper Johns (1930, Augusta, Etats-Unis)
Donald Judd (1928, Excelsior Springs, Etats-Unis - 1994, New York, Etats-Unis)
Martin Kippenberger (1953, Dortmund, Allemagne - 1997, Vienne, Autriche)
Ronald B. Kitaj (1932, Chagrin Falls, Etats-Unis - 2007, Los Angeles, Etats-Unis)
Jeff Koons (1955, York, Etats-Unis)
Emir Kusturica (1954, Sarajevo, Yougoslavie)
Wifredo Lam (1902, Sagua La Grande, Cuba - 1982, Paris, France)
Bertrand Lavier (1949, Châtillon-sur-Seine, France)
Roy Lichtenstein (1923, New York, Etats Unis - 1997, New York, Etats Unis)
Goshka Macuga (1976, Varsovie, Pologne)
André Masson (1896, Balagny-sur-Thérain, France - 1987, Paris, France)
Paul Mc Carthy (1945, Salt Lake City, Etats-Unis)
Joan Miró (1893, Barcelone, Espagne - 1983, Palma de Majorque, Espagne)
Malcolm Morley (1931, Londres, Royaume-Uni)
Robert Motherwell (1915, Aberdeen, Etats-Unis-1991, Provincetown, Etats-Unis)
Wangechi Mutu (1972, Nairobi, Kenya)
Louise Nevelson (1899, Perislav, Ukraine -1988, New York, Etats-Unis)
Claes Oldenburg (1929, Stockholm, Suède)
Eduardo Paolo (1924, Leith, Royaume-Uni - 2005, Londres, Royaume-Uni)
Richard Pettibone (1938, Los Angeles, Etats-Unis)
 Pablo Picasso (1881, Malaga, Espagne - 1973, Mougins, France)
Edouard Pignon (1905, Bully-les-Mines, France - 1993, La Couture-Boussey, France)
Sigmar Polke (1941, Oels, Pologne - 2010, Cologne, Allemagne)
Richard Prince (1949, Panama)
André Raffray (1925, Nonancourt, France - 2010, Paris, France)
Robert Rauschenberg (1925, Port Arthur, Etats-Unis - 2008, Captiva, Etats-Unis)
Faith Ringgold (1930, New-York, Etats-Unis)
Larry Rivers (1923, New York, Etats-Unis - 2002, New York, Etats-Unis)
James Rosenquist (1933, Grand Forks, Etats-Unis)
Chéri Samba (1956, Kinto M’Vuila, Congo)
Antonio Saura (1930, Huesca, Espagne - 1998, Cuenca, Espagne)
Julian Schnabel (1951, New York)
Frank Stella (1936, Malden, Etats-Unis)
Rudolf Stingel (1956, Merano, Italie)
Antoni Tàpies (1923, Barcelone, Espagne - 2012, Barcelone, Espagne)
Hervé Télémaque (1937, Port-au-Prince, Haïti)
Jean Tinguely (1925, Fribourg, Suisse - 1991, Berne, Suisse)
Cy Twombly (1928, Lexington, Etats-Unis - 2011, Rome, Italie)
Francesco Vezzoli (1971, Brescia, Italie)
Andy Warhol (1928, Pittsburgh, Etats Unis - 1987, New York, Etats Unis)
Yan Pei-Ming (1960, Shanghai, Chine)

Picasso.mania : Catalogue de l’exposition


Editions de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, Paris 2015
24,5 x 29 cm, autour de 340 pages, 390 illustrations - 49 €
parution le 14 septembre

Sommaire :
Sollers vers Picasso recueilli par Stéphane Guégan et Didier Ottinger
Les féministes chez Barbe Bleue par Catherine Millet
Salut l’artiste! : œuvres exposées
Les linogravures de Picasso par Céline Chicha-Castex
Picasso et les arts ( cinéma, danse, théâtre et art vidéo) par Diana Widmaier-Picasso
Le Cubisme, un espace polyfocal (dépliant)
David Hockney par Didier Ottinger
Les Demoiselles africaines par Émilie Bouvard
Les Demoiselles (dépliant)
Les Demoiselles d’ailleurs : œuvres exposées
Guernica et la New Left artistique par Émilie Bouvard
Guernica (dépliant)
Guernica, icône politique : œuvres exposées
Picasso goes pop par Annabelle Ténèze
C’est du Picasso (dépliant)
Picasso Pop : œuvres exposées
Rineke Dijkstra par Émilia Philippot
Applaudimètre étalon par Didier Semin
L’atelier du minotaure (dépliant)
Jasper Johns par Joachim Pissarro
Et l’étoile se mit à filer… par Stéphane Guégan
Star system : œuvres exposées
Martin Kippenberger par Didier Ottinger
Picasso : un héritage embarrassant par Didier Ottinger
Un jeune peintre en Avignon (dépliant)
La sculpture de Picasso et après… par Diana Widmaier-Picasso
Un accueil mondial par Michael C. FitzGerald
Bad painting : œuvres exposées
Annexes
Réception artistique et critique 1960-2015 par Camille Chenais
Bibliographie
Liste des œuvres exposées
Index

Autres publications (sélection)

• L’album de l’exposition
par Didier Ottinger
éditions de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, Paris 2015
10 €, 21 x 26,5 cm, Broché, 48 pages, 40 illustrations
parution le 14 septembre


L’album, tout en suivant le parcours de l’exposition, confronte des oeuvres de Picasso et celles des artistes qu’il a inspirés : Picasso - Hockney, Picasso - Johns, Picasso - Kippenberger, Picasso - Rineke Dijkstra et surtout une confrontation Picasso - Duchamp dont l’oeuvre « résonne dans l’esprit, met en question les processus de jugements de l’esprit lui-même (...) un art critique qui explore les mythes de la culture, face à l’oeuvre de Picasso, fait «d’exubérance et d’émotion directe», qui vise « un maximum d’émotion et de plénitude visuelle » ( R.Morris, « American Quarter », Art in America, New York, 1981).

• Picasso, 25 chefs-d’oeuvre expliqués aux enfants
par Elisabeth de Lambilly, auteur à la Rmn-GP de A comme Abécédaire de l’art et de A comme
Abécédaire des animaux... et de nombreux autres titres aux Editions Palette notamment.
éditions de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, Paris 2015
13,50 €, 18 x 22 cm, Relié, 64 pages, 25 illustrations
parution le 7 octobre


Cette nouvelle collection, les Incontournables de l’Art, propose d’entrer dans l’univers d’un peintre à partir d’un choix de 25 œuvres emblématiques d’un artiste, d’une manière très didactique et ludique. Guidé par des textes courts et très descriptifs le jeune lecteur «entre» véritablement dans le processus de création de l’artiste. Destiné aux lecteurs de 9 ans et plus, ce titre permet aux enfants d’aborder l’univers et de s’approprier l’œuvre du peintre. Il constitue ainsi une superbe et ludique introduction au monde de Picasso.

Grand Palais, Paris
Galeries nationales
entrée square Jean Perrin
Informations et réservations : www.grandpalais.fr

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)