Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


December 8, 2013

Didier Mencoboni, Galerie Eric Dupont, Paris : Episode X Génération ...Etc...

Didier Mencoboni, Episode X : Génération ...Etc... 
Galerie Eric Dupont, Paris 
Jusqu'au 22 février 2014



DIDIER MENCOBONI est un artiste surprenant qui ne cesse de séduire les amoureux de démarches artistiques conceptuelles originales. Cette exposition à la galerie Eric Dupont qui le représente en est un nouvel exemple et une vrai réussite. Chacune des dernières expositions de Didier Mencoboni est un épisode et nous en sommes au 10e, d'où le début du titre de l'exposition. Comme chez tout artiste où le concept est aussi important que l'esthétisme, il faut prendre le temps de rentrer dans la logique de l'artiste afin d'en savourer pleinement l'oeuvre. Ceci est d'autant plus vrai si vous n'êtes pas un familier du travail de Didier Mencoboni. Plutôt que de réécrire maladroitement le texte, je vous laisse lire le communiqué de presse qui présente cette nouvelle exposition :

Ce dixième épisode à la galerie Eric Dupont est une exposition qui ressemble à un récit où le personnage central serait absent.

Toutes les pièces présentées dans l'exposition sont une émanation de cette œuvre centrale intitulée ...Etc..., une peinture constituée de 2132 tableaux à ce jour. Dans cette exposition, aucune de ces toiles n'apparaît, seulement quelques uns des avatars construits par ce projet pictural, au fil des années. 

L'exposition va de ce que la peinture a de plus matériel à l'immatérialité de sa reproduction.

Pour la première fois Didier Mencoboni présente des photos, photographies de matières picturales trouvées au fond de son évier. Ce sont les rebuts d'…Etc… qui n'ont pas trouvé leur place sur la toile. Fixés par la photographie dans une composition qui sublime leur caractère, ces restes d'...Etc... trouvent ici un nouveau sens et acquièrent un autre statut. 

Entre le plan et l'espace et dans le prolongement des mobiles, sont présentées de nouvelles structures qui sont une nouvelle façon d'étoiler la couleur et de faire sortir la peinture de « l’objet tableau » . Si les mobiles présentés dans les expositions précédentes occupaient l’espace, les pièces présentées ici sont plus discrètes. Elles vont se piquer dans le mur et trouver ainsi une frontalité mouvante, flottant entre plan et volume.

Deux nouveaux tableaux de la série Random remake sont présentés, ces toiles sont constituées de fragments de papiers colorés et découpés, projetés à la surface du tableau puis collés à l'endroit de leur chute. Initialement, ces papiers sont des tentatives qui cherchent à retrouver des tableaux disparus ou à trouver des toiles à venir. Là encore, des papiers voués à la destruction gagnent une nouvelle vie par l'action des ciseaux. Ils trouvent, dans une composition où le hasard est convoqué, une ultime visibilité.

Poursuivant le récit de l'absence d'...Etc... sont également présents des dessins issus de la série intitulée Projection. Chacun d'eux représente un espace où la peinture, ...Etc... , cherche à inventer son architecture. Commencée en 1993, cette série n'a eu de cesse de développer, entre réel et songe, un lieu labyrinthique où prolifère et s'étend la peinture. 

Pour enrichir ces propositions, un nouveau territoire - numérique cette fois - complète le dispositif. A partir de la série ...Etc..., des milliers d’éléments qui font partie de cette série ont été extraits et inventoriés. Les matières, les formes et les couleurs de cet ensemble constituent une gigantesque base de données. De ces données, analysées et traitées par des logiciels conçus pour ce projet, résulte une production d’images au-delà de l'action physique de l'artiste. Le dispositif trouve une autonomie garante d’une capacité à s'auto générer, sans fin, pour créer des images de peinture à l’infini.

Pour visualiser ce principe, plusieurs modes d'apparitions sont possibles, de la projection à l'impression. Pour cette première présentation, c'est par l'image numérique que le projet Génération ...Etc... se révélera. Généré par un ordinateur, durant toute la durée de l’exposition et au rythme d'une image toutes les vingt secondes, des dizaines de milliers de nouvelles images de peintures vont apparaître, des images uniques, sauf à attendre plusieurs millénaires pour espérer les revoir ; chaque nouvelle apparition venant faire disparaître la précédente sans limite sinon l'épuisement et les interrogations de celui qui regarde.

Galerie Eric Dupont 
13 rue Chapon - 75003 Paris
www.eric-dupont.com 

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)