Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


October 10, 2013

Expo Katryn Cook, MuCEM, Marseille : Memory of trees. Un travail sur la mémoire de l’histoire arménienne

Kathryn Cook : Memory of trees 
MuCEM, Fort Saint-Jean, Marseille 
Jusqu'au 18 novembre 2013 

KATRYN COOKMemory of trees © Kathryn Cook

KATRYN COOK, photographe de l’Agence Vu, réalise un travail sur la mémoire de l’histoire arménienne de 1915 à nos jours, des villages arméniens aux quartiers Marseillais. Memory of Trees regroupe des photographies et une vidéo de l’artiste qui confronte les archives historiques aux quelques traces qui subsistent en Arménie.

Née en 1979, de nationalité américaine, Kathryn Cook grandit à Albuquerque au Nouveau Mexique. Elle débute sa carrière professionnelle à l’agence Associated Press en 2003. Elle quitte l’agence deux ans plus tard pour se consacrer à ses projets personnels. En 2006 elle s’installe à Istanbul, en Turquie où elle démarre un projet de longue haleine sur les traces du génocide arménien. Elle partage désormais sa vie entre Istanbul et Rome et se concentre sur la mémoire et la conscience collective dans les sociétés post-génocidaires, notamment en Turquie, au Moyen-Orient et au Rwanda. 

KATRYN COOK, Lake Van, Eastern Turkey, 2007 © Kathryn Cook

Le travail photographique de Kathryn Cook depuis plus de trois ans, explore la mémoire du génocide arménien en Turquie. Il s’attache à transmettre les vestiges, les traces de cette tragédie. Il repose sur l’idée que le passé doit être exhumé, discuté et partagé pour construire un futur collectif. Régulièrement partie à la rencontre de la diaspora arménienne, notamment à Vakifli, dernier village arménien en Turquie, à Beyrouth, ou encore dans les villes où les survivants au génocide ont trouvé refuge, Kathryn Cook a achevé son travail lors d’une résidence à Marseille, l’une des principales villes refuges pour les exilés arméniens.

Outre l’intérêt documentaire que l’on pourra trouver à ces portraits et ces paysages recomposés, Kathryn Cook établit une relation nouvelle à la question de la représentation de la souffrance et du malheur. Elle procède par allitération et symboles. Là où d’autres désignent, elle suggère, contourne et jamais ne prescrit. 

MuCEM - Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, Marseille
Site internet du musée : www.mucem.org

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)