Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


July 30, 2013

Le Retable d'Issenheim déplacé dans l'église des Dominicains de Colmar durant les travaux d'extension du musée Unterlinden

Le ministère de la Culture et de la Communication, la mairie de Colmar et la société Schongauer annoncent que le Retable d'Issenheim sera déplacé dans l'église des Dominicains de Colmar durant les travaux d'extension du musée Unterlinden

Dans le cadre de l’agrandissement du musée Unterlinden réalisé par le cabinet d’architectes Herzog & de Meuron, et en liaison avec les services du ministère de la Culture et de la Communication, des travaux sont programmés dans la chapelle où est notamment conservé le Retable d'Issenheim (1512 -1516), chef d’œuvre de Grünewald pour les panneaux peints, et de Nicolas de Haguenau pour la partie sculptée.

Les travaux de charpente et de couverture prévus au-dessus de la chapelle du musée Unterlinden, ainsi que les mises aux normes muséographiques nécessitent des mesures de protection des œuvres conservées dans la chapelle, tout particulièrement du Retable d'Issenheim, chef-d’œuvre de l’art occidental. Dix-huit mois de réflexions et d’études ont permis d'identifier, évaluer et trouver les moyens de limiter les risques pour cette œuvre exceptionnelle pendant la phase de chantier. Les paramètres d'analyse ont porté sur l'architecture et le climat comparés de la chapelle du musée Unterlinden et de l'église des Dominicains située à quelques dizaines de mètres, sur les conditions de sécurité offertes par l'église des Dominicains et sur la faisabilité et le coût de différents scénarios. Ceux-ci proposaient soit la protection mécanique du retable in situ pendant les travaux de couverture, soit son transfert dans l’église des Dominicains.

Le scénario du déplacement a été retenu à la suite d’une concertation entre les services de l’État, la ville de Colmar et la société Schongauer qui ont estimé d’un commun accord que cette solution présentait un niveau de conservation et de sécurité comparable avec les conditions actuelles de présentation de l’œuvre. Les conditions climatiques de la chapelle et de l'église sont sensiblement identiques, ainsi que les relevés l'ont démontré. Le Retable d'Issenheim, installé dans le chœur de la chapelle, va donc être déplacé cet automne vers l'église du couvent des Dominicains sous la responsabilité de la société Schongauer avec l'accord de la ville de Colmar et de l'État, propriétaire de l'œuvre.

Les phases de démontage et de remontage seront assurées par un restaurateur et une équipe technique spécialisés. Les opérations de déménagement seront réalisées par un professionnel des transports et des mouvements d'œuvres d’art. Toutes ces manœuvres se feront en concertation avec les pompiers du Service départemental d'incendie et de secours de Colmar et les services de la Préfecture. Le Centre de recherche et de restauration des musées de France, service à compétence nationale du ministère de la Culture et de la Communication, assurera un suivi de l'ensemble de l'opération, jusqu'au retour du retable dans la chapelle du musée. Une convention entre la société Schongauer et le Conseil de fabrique de la collégiale Saint-Martin, gestionnaire de l’église des Dominicains, sera signée afin de valoriser la présentation du Retable d'Issenheim. Ce dernier sera visible pendant toute la durée des travaux, excepté lors des phases de montage et de démontage de l’œuvre à l’automne 2013 et fin 2014.

Ce transfert offre une occasion inédite dans l’histoire des collections du musée d’exposer autour du retable, l’ensemble de l’œuvre peinte du maître colmarien Martin Schongauer conservée à Colmar : le Retable d’Orlier (1470-1475), le Retable des Dominicains (vers 1480), conservés au musée Unterlinden et la Vierge au buisson de roses (1473) conservée dans l'église des Dominicains. 

Les œuvres d’artistes contemporains de Grünewald seront également présentées comme le Retable de Sainte Catherine et de Saint Laurent (vers 1510) et le Retable de Bergheim de Veit Wagner (1515-1517).

Au final cette décision a pu être prise suite à la réunion de concertation tenue à Paris le 5 juillet dernier et présidée par Vincent Berjot, directeur général des Patrimoines au ministère de la Culture et de la Communication, en présence du maire de Colmar, du président de la société Schongauer et du directeur régional des Affaires culturelles. Cette réunion a été suivie d’une deuxième, tenue à Colmar le 17 juillet, avec Marie‑Christine Labourdette, directrice des Musées de France, le maire de Colmar, le président de la société Schongauer et le directeur régional des Affaires culturelles. La décision prise est donc la conclusion commune des parties sur la base des travaux des deux réunions évoquées.

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)