Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


June 21, 2013

Regards sur les ghettos, Mémorial de la Shoah, Paris - Exposition de photographies, 2013-2014

Exposition REGARDS SUR LES GHETTOS
Mémorial de la Shoah, Paris
13 novembre 2013 - septembre 2014

Groupe d'hommes juifs ôtant leur chapeau devant le photographe allemand. Ghetto de Varsovie, été 1941.
Photo: Willy Georg. © United States Holocaust Memorial Museum

Pour la première fois en France, près de 500 photographies peu connues des ghettos sont exposées au Mémorial de la Shoah. Photographes juifs, soldats allemands, propagande nazie... une exposition aux regards pluriels.

L’invasion de la Pologne en septembre 1939, marque le début de la Seconde Guerre mondiale. Dans les territoires annexés à l’Est, l’armée allemande rassemble les habitants juifs dans des ghettos très vite surpeuplés et insalubres. Un nombre considérable de photographies de ces ghettos est conservé aujourd’hui à travers le monde dans des centres d’archives ou chez des collectionneurs privés. Que sont ces images ? Propagande ? Témoignage ? Dénonciation pour l’Histoire ? Les réponses sont en partie données par le contexte de leur réalisation, les personnalités de leurs auteurs et bien sûr dans la lecture précise des clichés.

Le « temps des ghettos » est considéré comme la première étape du processus génocidaire de la population juive d’Europe centrale. Ils furent liquidés en 1942-1943 et leur population conduite vers les centres de mise à mort pour y être assassinée. Allant à l’encontre de la volonté des autorités nazies de garder le secret sur le processus de mise à mort des Juifs d’Europe, cette première étape a été beaucoup documentée visuellement.

Si beaucoup des images ont été prises par des photographes dépendant du département du ministère de la Propagande allemande, souvent mises en scène à dessein de propagande antisémite, d’autres ont été prises par des civils juif ou polonais, photographes amateurs ou professionnels. La diversité de cet ensemble photographique et de ses auteurs concourt à en faire un apport documentaire exceptionnel pour l’Histoire, en permettant de retracer les étapes de la vie dans les ghettos. La lecture de cet ensemble se doit d’être abordée avec précision et nuance, et amène à questionner l’ambiguïté qui parfois présida à leur réalisation.

Issues de plusieurs collections réparties en Europe, en Amérique du Nord ou en Israël, elles ont été prises dans différents ghettos (plus de 400 ghettos existèrent). Parmi le fonds présenté, les photographies couleur ou noir et blanc des allemands Max Kirnberger, Willy Georg ou Heinrich Jöst, des photographes juifs Henryk Ross, Mendel Grossman ou George Kadish, et aussi de nombreuses images anonymes. A travers une approche analytique et historique des photographies, il s’agit de retracer l’histoire de ce que furent l’enfermement et la mort lente de plusieurs millions de Juifs dans les ghettos entre 1939 et 1943.

Autour de l’exposition : Un cycle de projections et rencontres, des visites guidées gratuites certains jeudis à 19h30, un catalogue d’exposition (éd. Mémorial de la Shoah, novembre 2013).

Cette exposition a été réalisée par le Mémorial de la Shoah.

Commissariat scientifique : Daniel Blatman, professeur au département d'histoire juive et de la communauté juive contemporaine à l'Université hébraïque de Jérusalem.

Commissariat général : Sophie Nagiscarde, Marie-Edith Agostini assistées d’Anne Bernard, Mémorial de la Shoah

Recherches et documentation : Sophie Nagiscarde, Marie-Edith Agostini, Anne Bernard, Mémorial de la Shoah, Jean-Yves Potel, Lior Smadja.

Les textes de l'exposition ont été rédigés par Daniel Blatman, Judith Cohen, directrice de la Section photographies au Musée du Mémorial de la Shoah à Washington, Daniel Uziel, directeur du département photographie à Yad Vashem et professeur à YV International School for Holocaust Studies, Johann Chapoutot, maître de conférences en Histoire contemporaine à Grenoble II, membre de l’Institut Universitaire de France, Simon Perego, attaché temporaire d'enseignement et de recherche à Sciences Po Paris, Sophie Nagiscarde, Marie-Edith Agostini.

Mémorial de la Shoah
17, rue Geoffroy-l’Asnier  75004 Paris 
Site internet : www.memorialdelashoah.org

Horaires : Ouverture tous les jours sauf le samedi, de 10 h à 18 h, et le jeudi jusqu’à 22 h
Entrée libre

Mise à jour 10-2013

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)