Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


October 1, 2011

Marécages, Film de Guy Edoin – Biographie-Filmographie du réalisateur, présentation et photos du film

Marécages (Wetlands), un film de Guy Edoin / Max Films

marecages_affiche Marécages: Affiche du film / Max Films
Sortie au cinéma le 14 octobre 2011 au Canada - Production Max Films
Synopsis: Sur une ferme laitière des Cantons de l’Est, alors que la sécheresse sévit et que les terres se dessèchent, un accident viendra bouleverser la vie de la famille Santerre. Confrontés les uns aux autres, ils devront apprendre à se pardonner. 

marecages_acteur_gabriel_maille L’acteur Gabriel Maillé dans le film Marécages de Guy Edoin / Max Films / Photo: Philippe Bossé

GUY EDOIN, le réalisateur et scénariste précise que : "MARECAGES a sommeillé en moi depuis plusieurs années. Il s’inscrit dans la continuité de ma trilogie de courts métrages intitulée LES AFFLUENTS - Le Pont, Les Eaux Mortes, La Battue) que j’ai réalisée au cours des dernières années. Bien que le film soit une fiction, il s’inspire abondamment de ma jeunesse passée sur la ferme familiale. Le film est  rempli d’une multitude d’expériences vécues, de moments de mon passé et d’histoires qui m’ont été racontées. Sans être autobiographique, tout y est véridique, mais romancé : on est au cinéma après tout." (juillet 2011 - DP) 

marecages_acteurs_pascale_bussieres_francois_papineau Les acteurs Pascale Bussières et François Papineau dans Marécages de Guy Edoin / Max Films / Photo: Philippe Bossé 

GUY EDOIN: BIOGRAPHIE / FILMOGRAPHIE
 
En 2000, Guy Edoin obtient un certificat en scénarisation de l'Université du Québec à Montréal. Il poursuit ensuite ses études à l’Université de Montréal où il réalise ses premiers courts métrages :  Comme une image  (2002) et  Placebo  (2002). Ces deux films sont présentés en compétition officielle au New York International Independent Film and Video Festival en 2003. 

En 2004, il réalise  Le Pont,  premier  court métrage  d’une  trilogie  intitulée  Les Affluents produit par Métafilms, mettant en vedette Patrick Hivon et Catherine Bonneau. Présenté en première mondiale au 29e Festival international de film de Toronto, Le Pont a été en lice pour le prix Jutra du meilleur court métrage en 2005 et a été présenté dans plus d'une vingtaine de festivals dans le monde.  

guy-edoin Le cinéaste Guy Edoin lors du tournage du film Marécages / Max Films / Photo: Philippe Bossé

Les Eaux mortes  (2006), second film de sa trilogie mettant en vedette Monique Miller et Gabriel Gascon, fait lui aussi le tour du monde en étant sélectionné en compétition et en sélection officielle par plus d’une vingtaine de festivals, tant à l’étranger (Festival international du film francophone de Namur 2006, Interfilms Berlin 2006, Cinéma du Québec à Paris 2006, FIPA / Festival  international de programmes audiovisuels de Biarritz  2007, Festival  International de Cinéma d’Arte 2007 en Italie, Festival de Cinéma de Huesca 2007 en Espagne, Festival International de Dresden 2007, La nuit en or du court-métrage à Paris 2007, etc.) que dans son pays d’origine (Festival international de films de Toronto  2006, Festival du nouveau cinéma  2006, Festival Fantasia  2006, Festival international de film francophone en Acadie 2006, Yorkton short film festival  2007, Rendez-vous du cinéma québécois 2007, Festival des 3 Amériques 2007, Regard sur le court métrage au Saguenay 2007, etc.). En 2007, Les Eaux mortes remporte le prix Jutra du Meilleur court métrage et participe au Short Film Corner à Cannes. 

Il reconduit avec La Battue (2008) un parcours de distinctions, voyageant autant à travers le monde. Présenté en première mondiale au Festival international de film de Locarno, ce dernier volet de la trilogie, présentant dans les rôles titres Amélie Prévost et Denise Dubois, poursuit sa lancée au Festival international de film de Toronto et fait partie du « Canada Top Ten » pour les meilleurs courts métrages. En nomination pour plusieurs prix du Meilleur court métrage (Génie, Jutra), le film se voit décerner entre autres le prix du Meilleur  court métrage au  Festival du Nouveau Cinéma  2008,  le Prix de la Meilleure réalisation au Regard sur le court métrage au Saguenay 2009 ainsi que le Grand Prix des Amériques du meilleur court métrage au Festival des trois Amériques 2009. La Battue a été également présenté à Los Angeles, Melbourne, Namur, Dresden, Huesca, Paris, Liège, Santiago-de-compostela et à Sienne en Italie.
Marécages est le premier long métrage du cinéaste. 

Acteurs principaux: Pascale Bussières, Gabriel Maillé, Luc Picard, François Papineau, Angèle Coutu, Denise Dubois 

acteur_luc_picard 
L’acteur Luc Picard dans le film Marécages de Guy Edoin / Max Films / Photo: Philippe Bossé

pascale-bussieres
L’actrice Pascale Bussières dans Marécages de Guy Edoin / Max Films / Photo: Philippe Bossé

acteur_francois_papineau
L’acteur François Papineau dans Marécages de Guy Edoin / Max Films / Photo: Philippe Bossé

acteur_gabriel_maille
L’acteur Gabriel Maillé dans le film Marécages de Guy Edoin / Max Films / Photo: Philippe Bossé

Réalisateur et scénariste: Guy Édoin
Producteurs: Luc Vandal et Félize Frappier
Producteur exécutif: Roger Frappier
Direction de la photographie: Serge Desrosiers
Conception artistique : André-Line Beauparlant
Costumes: Julia Patkos
1ère Assistante à la réalisation : Danielle Lapointe
Distribution des rôles: Marie-Jan Seille
Montage: Mathieu Bouchard-Malo
Son: Yann Cleary, Claude Beaugrand et Stéphane Bergeron
Musique originale: Nathalie Boileau et Pierre Desrochers
Photographes: Philippe Bossé, Pierre Dury, Marlène Gélineau Payette
Genre : Drame, Long métrage, Fiction, 35 mm, Durée 111 min
.





No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)