Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


April 27, 2011

Art on Paper 2011 Drawing Fair Bruxelles

ART ON PAPER 2011 
Brussels Drawing Fair Bruxelles
28, 29, 30 avril & 1er mai 2011 

ART ON PAPER Affiche de l'édition 2011

Un jour et une discipline de plus : pour sa seconde édition, Art On Paper voit les choses en grand et s’ouvre à la photographie. Le vernissage aujourd'hui. La particularité de cette foire d'art est de se dérouler dans les chambres d'un hôtel où les oeuvres sont donc exposées dans un espace à taille humaine, sur les murs des chambres, sur les lits aussi, parfois.

ART ON PAPER, Bruxelles, 2010 
Photo courtesy Vo-Event


Cette année, dans les chambres claires, intimistes et épurées du White Hotel, la photographie s’accroche à côté du dessin. Quelques galeries spécialisées, quelques clichés, car les œuvres originales sur papier sélectionnées par des galeries Belges et internationales constituent toujours le cœur de Art On Paper, « une chambre, une galerie » assurant un rythme de visite et de rencontre tout en simplicité, en toute proximité. 

L’an dernier, le White Hotel de l’avenue Louise recevait 40 galeries belges, françaises, allemandes et hollandaises représentant une centaine d’artistes. Plus de 4000 visiteurs ont ainsi pu découvrir ou redécouvrir une discipline qui s’affirme enfin sur le marché de l’art contemporain.

Fort du succès de la première manifestation, cette deuxième édition de Art on Paper se déroulera de nouveau au WH et prolongera sa durée d’un jour pour rendre l’accès aux œuvres plus aisé, pour fluidifier la circulation des visiteurs et répondre à l’idéal d’accessibilité et d’ouverture de l’événement. Art On Paper s’étend donc à présent sur 4 jours, du 28 avril au 1er mai. 

Le dessin contemporain présenté dans tous ses états, avec des oeuvres modernes et contemporaines, s’ouvre aux découvreurs et découvertes, séduit et donne la possibilité matérielle d’acheter des pièces plutôt que de les maintenir dans une sphère inaccessible réservée à quelques rares acquéreurs. 

Les artistes - personnalités diverses réunies dans des espaces définis - déplient la vision de leurs disciplines, s’appuient sur le support fondamental, présentent un one-man-show ou un projet d’exposition spécifique sur minimum 1/3 de ses cimaises à un public nombreux et complémentaire de celui qui fréquente habituellement les galeries. 

ART ON PAPER Bruxelles 2010
Photo courtesy Vo-Event

L’art sur papier cesse d’intimider, bouscule les convenances. Pour cette édition de Art On Paper, les initiateurs du projet (Michel Culot pour Vo-event et Pierre Hallet, directeur de la GPH) offrent une visibilité de choix à un artiste émergeant. Celui-ci a été choisi parmi les artistes représentés par les galeries participantes et recevra gracieusement une des chambres pour y présenter un one man show. 

Il s'agit en l'occurrence d'un one woman show puisque c'est l'artiste Kate Lyddon qui a été retenue et qui présentera donc une exposition de ses oeuvres. KATE LYDDON, née à Brighton, Angleterre, en 1979, a fait des études artistiques de 1998 à 2006, à la Canterbury Christ Church University, Canterbury, à la Royal University College of Fine Arts, Stockholm, et au Chelsea College of Art and Design, London. Depuis 2006 on la voit régulièrement sur la scène artistique européenne, présentée entre autre à Art Verona 2009, à Slick Contemporary art fair 2009, et à Chic dessin et à Chic art fair 2010 à Paris, par La Galerie d’YS (Bruxelles), à la Galerie Anders Lundmark (Stockholm), à Malmö, Berlin, Milan et à Tate Modern à Londres. Sa première exposition personnelle a eu lieu à la Galerie d’YS à Bruxelles du 23 avril au 30 mai 2010. 

KATE LYDDON Crayon, encre, collage
Courtesy de l'artiste et de la Galerie d'YS, Bruxelles

KATE LYDDON Crayon, encre, collage
Courtesy de l'artiste et de la Galerie d'YS, Bruxelles

Une volonté assumée de mêler qualité et ouverture, un désir de s’adresser tant aux collectionneurs qu’aux amateurs et a un public simplement désireux de s’initier à l’art par le biais du support papier.

Quelle est la place du dessin contemporain dans le marché de l’art ? Pourquoi un tel salon à Bruxelles ? Pierre Hallet et Michel Culot livrent quelques éléments de réponse : « Le dessin revient en force par le biais de toutes sortes d’évènements qui lui sont consacrés (le mois du dessin à Paris, plusieurs salons, etc.). L’accessibilité financière à des œuvres et l’ouverture vers des artistes sinon peu “achetables” intéresse le public. C’est une expression de l’art plus “intime”, elle fait moins peur, elle provoque davantage de dialogue entre galeriste et amateur. En Belgique il existait une méfiance vis à vis des œuvres sur papier. Cette tendance s’inverse. 

ART on Paper apporte du contenu sur un  sujet peu ou pas assez développé à Bruxelles et en Belgique. Art on Paper présente une offre représentative de cette nouvelle tendance qu’est la présentation par les galeries des œuvres sur papier d’artistes reconnus ou émergents. Il y a un public de collectionneurs de plus en plus nombreux pour ce type de démarche car il y a là encore de réelles découvertes à faire et des œuvres à acquérir qui viennent compléter et enrichir la vision sur le travail et la démarche créative  d’un artiste.

Il n’existait pas de salon à Bruxelles et un salon très ciblé et défini intéresse bien plus qu’une énième foire. Il y a avait de la place pour ce salon pointu et spécialisé, qui se présente comme alternative crédible face aux poids lourds tels Art Brussels ou de l’autre côté aux salons plus axé sur le « fun shopping » comme  AAF.

ART ON PAPER Bruxelles 2010
Photo Courtesy Vo-event

La taille “humaine” du salon aussi est importante. Le propos de Art On Paper est aussi de présenter les œuvres dans un contexte différent et  original et de proposer aux visiteurs  une accessibilités décomplexée aux œuvres et aux artistes présentés par les galeristes et de permettre à ces derniers de faire un véritable travail de promotion mais en créant le dialogue et un contact plus intime favorisé par la présentation des œuvres en chambres. La galerie se transforme en véritable  « chambre d’amis », ce qu’aucun salon  ni aucune foire classique  ne peut proposer. On ne submerge pas le public. On discute plus autour d’un dessin qu’autours de n’importe quelle autre expression de l’art. C’est étonnant mais c’est réel. »

ART ON PAPER 2011 
Brussels Drawing Fair
White Hotel
212, avenue Louise 
1050 Bruxelles



No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)