Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


January 3, 2011

Exposition La foret de mon reve, Galerie d’art du Conseil general des Bouches-du-Rhone, Aix-en-Provence

La forêt de mon rêve
Galerie d’art du Conseil général des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence
Jusqu'au 28 février 2011

Olaf Breuning OLAF BREUNING
Cat, 2002, 122x155cm
Courtesy et © Olaf Breuning

Le conte merveilleux a produit au fil du temps un ensemble de textes et d'images riches de figures récurrentes que chacun convoque dès que se prononcent les mots « Il était une fois ». 

Personnages inquiétants, forêts enchantées, animaux imaginaires... les protagonistes de nombre de ces récits parfois cruels sont unis par une seule et même histoire que l'on pourrait résumer ainsi : Il était une fois un enfant qui partait à la rencontre d'un monde inconnu et merveilleux. Emblématique bien que plus récent que la plupart des contes traditionnels, Alice au Pays des merveilles aborde ce renversement du réel sous un angle nouveau : le rêve.

Janaina Tschape JANAINA TSCHAPE
Pendulus Somnis, 2005
Glossy C-print, 103,5 x 153,5 cm, Edition 3/6
Courtesy Galerie Xippas, Paris

C'est bien dans un rêve enchanteur et curieux que cette exposition cherche à perdre le spectateur. Un choix d'illustrations, dessins, films, photographies, sons, objets... représentations de cette rencontre avec l'étrange, accompagne chacun dans un parcours imaginé pour tous les publics au sein d'oeuvres d’art moderne et contemporain.

Cette exposition qui a débutée le 29 octobre 2010 se situe dans le cadre de l’année de programmation consacrée au monde de l’enfance par la Galerie d’art du Conseil général des Bouches-du-Rhône. Celle-ci a invité Nathalie Guimard et Vincent Tuset-Anrès, directeurs de Fotokino, à assurer le commissariat de l’exposition La Forêt de mon rêve. Cette exposition est associée à la manifestation que propose Fotokino chaque année, Laterna magica (25 novembre - 24 décembre 2010). Nous reproduisons ci-dessous le texte de présentation de cette exposition par les deux commissaires qui l’ont organisée.

Tim Walker, Pastel Cats TIM WALKER
Pastel Cats, 1998
Photographie couleur, 83 x 70 cm
Courtesy Michael Hoppen Contemporary, London

“ D’abord, une constatation s’impose. La Forêt de mon rêve est des plus touffues. En dessinant les premiers contours de cette exposition, notre désir fût d’y évoquer le conte populaire et ses multiples affluents : récit fantastique, conte de fées, märchen... Point n’était question d’en entreprendre une nouvelle définition au regard des pratiques contemporaines, ni d’établir un corpus théorique qui serait venu se rajouter aux nombreuses analyses qui abondent en la matière. Mais plutôt d’en offrir une vision sensible et originale, nourrie d’une grande diversité de pratiques artistiques, de la photographie au dessin, en passant par la littérature, la sculpture et le cinéma. Il s’agissait aussi d’inventer cette exposition comme l’on inventerait une histoire. Voici comment ce récit débute : « Une jeune fille sur un chemin, celui de tous le jours. Une cabane au loin, à l’orée de la forêt. La jeune fille s’en approche, et s’y perd. »

Hansel et Gretel, Alice au pays des merveilles, Le Petit Poucet, Pinocchio, Le Petit Chaperon rouge... furent les premières références qui nous guidèrent. Des contes populaires qui ont inventé, en un sens, ces moments qui parsèment l’histoire de la littérature enfantine : la rencontre de l’enfant avec l’inconnu, son égarement dans une nature enchanteresse ou effrayante. Ces moments emplis de personnages maléfiques et de rêves obscurs.

 

Aline Ahond

ALINE AHOND
La Forêt de mon rêve # 4, 2010, 60 x 50 cm
Courtesy et © Aline Ahond

Pour traverser cette forêt, des images allaient nous accompagner. Celles qu’ Aline Ahond a réalisées à cette occasion, et qui chapitrent ce récit imaginaire, construit d’autant d’autres récits possibles que d’oeuvres présentées. Chacune de celles-ci nous parle, fausse notre route et nous attire dans un entrelacs d’énigmes à résoudre. Par quel enchantement cette jeune fille enrubannée se retrouve pendue à cet arbre gigantesque ? Combien de petits enfants ce curieux robot de bois a-t-il déjà ingurgité ? Quel étrange sort a été jeté au propriétaire de ces bottes enfumées ?

En germant, cette forêt nous ramenait notre enfance, nos propres souvenirs de lecture, souvenirs doux et terrifiants. Lorsque cette forêt s’est mise à pousser, nous fûmes surpris des mondes fourmillants qui s’offraient à notre exploration. Nous avons tiré la chevillette, et la bobinette cherra. “

Nathalie Guimard, Vincent Tuset-Anrès
Commissaires de l’exposition

 

Gregoire Alexandre, Photographie, 2003 GREGOIRE ALEXANDRE
Sans titre, 2003. Photographie couleur, 65 x 45cm
En collaboration avec CLAUDIA ROETHLISBERGER
Courtesy et © Grégoire Alexandre. Collection de l’artiste.

 

ARTISTES EXPOSES : Aline Ahond, Grégoire Alexandre & Claudia Roethlisberger, Alice Anderson, Stephan Balkenhol, Frédérique Bertrand, Louise Bourgeois, Olaf Breuning, Mat Collishaw, Daniel Depoutot, Gustave Doré, Marie Ducaté, Bernard Faucon, Anna Gaskell, Hervé Grauman, François Houtin, Colette Hyvrard, Laurent Le Deunff, Karen Louÿs, Bertrand Mandico, Lorenzo Mattotti, Corinne Mercadier, Sarah Moon, Muriel Moreau, Polixeni Papapetrou, Renaud Perrin, Pamen Pereira, Chloé Poizat, Noémie Privat, Françoise Quardon, Jean-Jacques Rullier, Kiki Smith, Gerda Steiner & Jorg Lenzlinger, Ladislas Starewitch, Edgar Tijtgat, Roland Topor, Janaina Tschäpe, Tim Walker

Galerie d’art du Conseil général des Bouches-du-Rhône 
Hôtel de Castillon, 13100 Aix-en-Provence, France
Site internet du Conseil général : www.cg13.fr

Updated post - Tags

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)