Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


November 30, 2010

Ceramiste Alain Vernis - Exposition à la Galerie Pierre Marie Giraud, Bruxelles

Alain Vernis
Galerie Pierre Marie Giraud, Bruxelles
Jusqu'au 18 décembre 2010


ALAIN VERNIS
Courtesy Galerie Pierre Marie Giraud, Bruxelles
La galerie Pierre Marie Giraud (Bruxelles) consacre une exposition au céramiste ALAIN VERNIS. Né en 1946 à Sens, il est connu pour ses bols, dont l’un a déjà rejoint les collections du musée national de la Céramique à Sèvres. Sans grandiloquence, ses bols s’affirment par leur faculté secrète, presque magique, à contenir une puissance tellurique avec une simplicité dans la forme qui confine à la fragilité.

Fruit d’une méditation nourrie par l’observation de la nature et d’un long temps de maturation, l’art d’Alain Vernis est fait de silence pour toucher l’essentiel… Ni tournés, ni montés « en colombin », ses bols ne sont pas guidés par une démarche esthétisante : ils résultent d’un état de vide intérieur pour laisser la matière s’exprimer par elle-même.

Façonner l’argile demande à Alain Vernis « une préparation lente et ardue pour atteindre le dénuement, pour accueillir un état proche de la transe et pouvoir enfin atteindre à l’équilibre entre le corps et l’esprit. C’est à ce prix que l’objet alors créé est pur de tout ce qui ne serait pas lui-même. (…) L’argile deviendra la peau, la chair même de ce bol à la forme indicible. Le bol incarnera à la fois l’univers de la nature et le monde spirituel. », commente la critique Elisabeth Védrenne.

ALAIN VERNIS
Courtesy Galerie Pierre Marie Giraud, Buxelles
Cette argile modelée sous la pression des doigts d’Alain Vernis, cette terre du Haut-Morvan où vit l’artiste, ne cache rien de ses pores et striures. Son énergie, ses tensions internes sont figées à la cuisson dans une temporalité sauvée, un temps qui devient éternel. La présence du bol devient ainsi réminiscence. « Les céramiques d’Alain Vernis sont des objets métaphysiques que la parole, lieu commun, est impuissante à écrire », conclut Michelle Vian, écrivaine et première épouse de Boris.


15, Rue des Minimes 
1000 BRUXELLES, Belgique

www.pierremariegiraud.com

19-11 / 18-12-2010

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)