Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


June 14, 2010

Exposition Honfleur entre tradition et modernité, Musée Eugène Boudin

Exposition Art Moderne > Pré-impressionnisme - Post-impressionnisme
Exposition Art Moderne > Honfleur > Musée Eugène Boudin

Honfeur, entre tradition et modernité 1820-1900

Musée Eugène Boudin à Honfeur

Commissariat : Anne-Marie Bergeret, Conservateur en chef

2 juin - 6 septembre 2010

 

Eugène Boudin, Nuages blancs, ciel bleu, vers 1854-1859

  Eugène Boudin, Nuages blancs, ciel bleu, vers 1854-1859
  Pastel sur papier 14,8 x 21 cm,
  © Honfeur musée Eugène Boudin/photo H.Brauner
  Courtesy Musée Eugène Boudin, Honfeur

 

Honfleur, depuis le commencement du XIXe  siècle, attire la curiosité des artistes paysagistes qui parcourent le pays à la recherche de nouveaux sujets. Port de pêche et de commerce, ville médiévale installée au pied de deux collines, Honfeur enchante grâce à son cadre naturel, entre mer et campagne. Dès les années 1820-1830, Richard Parkes Bonington et Paul Huet y séjournent tandis que Xavier Leprince et Camille Corot travaillent sur le port et la côte de Grâce. Ensuite, les peintres, formés au paysage dans la forêt de Fontainebleau ou à Barbizon, prennent pension à la Ferme Saint-Siméon, créant ainsi un foyer amical et joyeux que les journalistes décrivent en 1859 sous le terme de “musée de Saint-Siméon” tant les artistes y ont laissé de souvenirs peints et dessinés sur les murs des chambres  !

 

Eugène Boudin, La Conversation sur la plage de Trouville, 1876

  Eugène Boudin
  La Conversation sur la plage de Trouville, 1876
  Huile sur bois 12,5 x 24,7 cm
  © Honfeur-Musée Eugène Boudin. Cliché Henri Brauner
  Courtesy Musée Eugène Boudin, Honfeur

 

1858 et 1859 sont des années décisives avec les rencontres de Monet et de Boudin puis de Courbet, Baudelaire et Boudin. Entre 1862 et 1868 à Honfeur et à Sainte-Adresse, les séjours prolongés de Monet, entourés de ses deux “maîtres” Boudin et Jongkind, forgent la personnalité de celui qui incarne l’impressionnisme. Viennent ensuite A.F.Cals qui bénéficie de l’admiration des jeunes paysagistes, Georges Seurat qui peint le port et la côte, Henri Guérard et Eva Gonzalès ou Paul Signac… Félix Vallotton fait en 1901 un séjour à Honfeur pour y revenir ensuite pendant de longues années, réinterprétant, avec sa manière synthétique et colorée, les paysages tant appréciés par ses aînés.

 

Johan Barthold Jongkind, Honfeur, Le clocher de l’église Sainte-Catherine

Johan Barthold Jongkind
Honfeur, Le clocher de l’église Sainte-Catherine
Huile sur toile 24,5 x 19,5 cm,
© Honfeur-musée Eugène Boudin/photo Illustria
Courtesy Musée Eugène Boudin, Honfeur

 

Le Musée Eugène Boudin de Honfeur, en mettant en valeur ses propres collections complétées par des prêts prestigieux, propose de retracer cette histoire des peintres, entre pré et post-impressionnisme, de Corot à Vallotton, afin de mettre en lumière, entre les oeuvres et les artistes, des liens parfois estompés ou oubliés.

 

Principaux peintres présentés (ordre alphbétique)

R-P.Bonington
Eugène Boudin
Adolphe-Félix Cals
Camille Corot
Gustave Courbet
Alexandre Dubourg
Eva Gonzalès
Henri Guérard
Paul Huet
Johan-Barthold Jongkind
Claude Monet
Georges Seurat
Alfred Stevens
Constant Troyon
Paul Vallotton
Edouard Vuillard…

 

Cette exposition est présentée dans le cadre du festival Normandie Impressionniste

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)