Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


May 20, 2010

Biographie Andréa Branzi – Conférence HEAD Genève

Design > Andréa Branzi

 

Pour la dernière Talking Heads de cette année académique, la Head – Genève (Haute Ecole d’Art et de Design de Genève) organise une rencontre avec Andrea Branzi le 26 mai 2010. De même que Enzo Mari, Andrea Branzi est une figure majeure et incontournable du design italien, reconnue internationalement pour son oeuvre, son apport exceptionnel à l’histoire de la discipline et surtout pour la vigueur de son engagement, toujours intact.

A propos de ANDREA BRANZI – Brève biographie

Andréa Branzi est né à Florence en 1938 est à la fois designer, architecte, professeur, critique et auteur fécond de textes et d’ouvrages sur le design.

Au même titre que Enzo Mari, André Branzi occupe une position primordiale dans le champ du design. En 1964, étudiant non diplômé, il crée avec ses amis de l’école d’architecture de Florence le groupe Archizoom Associati avec lequel, jusqu’en 1974, il développe des oeuvres dont le couronnement est sans aucun doute la No-Stop City, incarnation d’un passage de la société de l’ordre vers la production sérielle où le design joue un rôle décisif : « parce qu’il opère sur la marchandise » établissant comme hypothèse stratégique que Archizoom forme le seul héritage du design italien. Avec ce dernier, Andréa Branzi tente de transformer entièrement le monde, car il est le « protagoniste » qui permet d’intervenir dans le réel : « La seule discipline qui se salit les mains dans cet univers hybride et compromis, mais terriblement réel. Il travaille sur les objets et les marchandises et se trouve donc au centre des véritables problèmes de notre époque. »

Depuis la fin des années 1960, Branzi n’a de répit de développer une réflexion érudite sur le design avec des ouvrages et des expositions et de proposer une relecture de l’idéologie de l’architecture moderne et de ses enjeux sous des éclairages audacieux. Mais se focaliser sur ses essais en tant que membre de l’Architecture Radicale et délaisser sa production serait une grave erreur, car Andréa Branzi est tout autant un designer qu’un architecte du faire. Toujours omniprésent, toujours remarquable, ses travaux exposés au dernier Salon du Meuble de Milan en avril, sa dernière grande exposition monographique à la Fondation Cartier à Paris ou au Grand Hornu en Belgique témoignent – s’il en était besoin – du formidable appétit qu’il nourrit pour les objets et leur présence. Ne croyant plus à la vigueur des batailles contre la consommation, même si elles sont parfois légitimes, Andréa Branzi sent une nécessité à designer car pour lui « Tout reste à dire, j’ai des choses à dire et je les dis. C’est mon espace de liberté. »

 

HEAD Genève - Mercredi 26 mai à 19h

Discussion animée par Alexandra Midal, historienne du design, professeure à la Head – Genève.

 

Egalement sur Wanafoto : Biographie du designer italien Enzo Mari

 

Head – Genève, bd James-Fazy 15, 1201 Genève, entrée libre

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)