Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


April 19, 2010

Exposition Sainte Russie au Musée du Louvre : L’art russe, des origines à Pierre le Grand

Exposition Sainte Russie
L’art russe, des origines à Pierre le Grand
Musée du Louvre, Paris
Jusqu’au 24 mai 2010

A travers un ensemble de plus de quatre cents oeuvres provenant essentiellement des musées et bibliothèques russes, l’exposition permet de découvrir l’histoire de l’art russe ancien, du IXe au XVIIIe siècle.

Le parcours de l'exposition se décompose en 8 temps auxquels sont consacrés autant d'espaces au sein du musée :

  • La conversion
  • Le premier âge d'or
  • Le temps des mongols
  • Les grands centres : Novgorod, Pskov, Tver...
  • L'émergence de Moscou
  • Le "siècle d'Ivan le Terrible" (1505-1598) : Moscou "troisième Rome"
  • Le temps des troubles : 1598-1613 
  • De Michel Ier à Pierre le Grand
On peut considérer que l'histoire russe débute avec l’apparition  des « Russes » dans l’histoire latine, byzantine et arabe, et avec  les rivalités et luttes d’influences entre Latins, Vikings et Byzantins.

Les premières conversions dans la Rous’ de Kiev leur succèdent, qui aboutissent au célèbre « baptême » du prince Vladimir en 988. La Rous’ devient alors définitivement chrétienne et reprend le modèle ecclésiastique de Constantinople.

L’art s’épanouit à Kiev, à Tchernigov, à Novgorod, à Pskov, à Vladimir, à Souzdal… hésitant alors entre prépondérance byzantine et tentation de l’Occident latin. Puis, après la coupure introduite au XIIIe siècle par l’invasion et la domination mongole, l’art chrétien renaît dans toute sa splendeur dans les grands centres de la Russie médiévale, accompagné par un dynamisme monastique sans précédent, tandis que peu à peu s’impose l’ascendant de Moscou. C’est aussi le temps des peintres Théophane le Grec, Roublev et Dionisi.

Au XVIe siècle, Moscou, qui se proclame « Troisième Rome » et devient une « Nouvelle Jérusalem  », inaugure sous les règnes de Basile III et Ivan IV le Terrible un nouvel âge d’or de l’art russe, qui culmine avec le couronnement d’Ivan le Terrible comme tsar (1547) et avec l’avènement du patriarcat de Moscou (1589).

Enfin, après le « Temps des troubles », les conflits et renouveaux qui traversent le XVIIe siècle sous les premiers Romanov et la réforme du patriarche Nikon précèdent les changements politiques et esthétiques radicaux imposés par Pierre le Grand.

En réalité, indépendamment de la tradition byzantine, et bien avant les bouleversements du règne de Pierre le Grand (1682-1725), l’art chrétien en Russie avait déjà depuis longtemps commencé à s’inscrire dans l’histoire politique et religieuse de l’Europe.

Commissaires de l’exposition  : 
Tamara Igoumnova, directrice adjointe du Musée historique d'Etat, Moscou.
Pour le musée du Louvre : Jannic Durand, conservateur en chef au département des Objets d’art, et Dorota Giovannoni, documentaliste scientifique au département des Objets d’art, musée du Louvre.

Manifestation organisée dans le cadre de l'Année France-Russie 2010.

Mécénat : Fondation Total, GDF SUEZ et Gazprom.

Exposition : Sainte Russie
L’art russe, des origines à Pierre le Grand
Musée du Louvre, Paris
Hall Napoléon
5 mars - 24 mai 2010

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)