March 22, 2010

Expo Nalini Malani Lausanne MCBA 2010

 

nalini_malani_splitting_the_other

Nalini Malani

 

Splitting the Other


Rétrospective 1992-2009

Musée cantonal

des Beaux-Arts

Lausanne


20 mars – 6 juin 2010

 

Le Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne présente ce printemps une exposition événement réunissant des oeuvres réalisées avec tous les media utilisés par Nalini Malani. Cette exposition constitue la plus grande rétrospective de l’artiste réalisée à ce jour en Europe.

Nalini Malani (née en 1946) compte parmi les artistes contemporaines les plus importantes du sous-continent indien. Originaire du Pakistan, sa famille a été déplacée en 1947 de Karachi à Bombay lors de la Partition - séparation historique, pour des raisons religieuses, de l’Inde du Pakistan et de l’actuel Bangladesh. Nalini Malani vit et travaille aujourd’hui encore à Bombay.

Depuis les années 1970, elle rend perceptible un point de vue résolument féministe dans un pays déchiré entre les effets du colonialisme et l’idéalisme d’une démocratie sociale tiers-mondiste. L’Inde est de surcroît submergée par les changements politiques et économiques provoqués par la progression rapide de la mondialisation. En ayant recours à des personnages issus des mythes, des contes et des religions de diverses origines culturelles, tout en engageant une réflexion sur la guerre, le fanatisme orthodoxe, l’impact du capitalisme sauvage et la destruction de l’environnement, Nalini Malani décrit la place de la femme dans des scènes passées et futures.

Au début des années quatre-vingt, Nalini Malani fut l’une des premières artistes en Inde à se démarquer de la peinture en réalisant d’éphémères dessins muraux, des travaux scéniques, des vidéos et des théâtres d’ombres. C'est en 1996 qu'elle réalise sa première animation vidéo intitulée Memory: Record/Erase dans le cadre de la production théâtrale pour laquelle elle travaille avec Anuradha Kapur : The Job or By The Sweat of Thy Brow Shalt Thou Fail to Earn Thy Bread, basée sur un récit de Bertolt Brecht. En 1998, elle réalise sa première installation vidéo à plusieurs projecteurs, Remembering Toba Tek Singh, en protestation contre les essais nucléaires du gouvernement indien le jour de la naissance du Bouddha. En 2001, elle expose sa première vidéo/théâtre d’ombres, Transgressions, à l’exposition Unpacking Europe au Museum Boijmans van Beuningen de Rotterdam. Elle sera achetée par le Stedelijk Museum d’Amsterdam.

Commissaire de l'exposition : Bernard Fibicher, Directeur du Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

 

Le catalogue de l'exposition Nalini Malani – Splitting the Other qui accompagnera cette exposition sera publié aux Editions Hatje Cantz. Richement illustrée, 184 pages + un DVD, cette publication bilingue fr/angl comprendra des textes d’auteurs de renommée internationale : Whitney Chadwick, Doris von Drathen, Bernard Fibicher et Andreas Huyssen.

Prix : CHF 45.- / 30 Euros pendant l'exposition. Après l’exposition : CHF 52.- / 35 Euros

 

Expositions récentes 2000-2010 de Nalini Malani

2010
Nalini Malani: Splitting the Other, Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne
2009
Nalini Malani, The Govett-Brewster Art Gallery, New Plymouth
Nalini Malani: Cassandra, Galerie Lelong, Paris
Himalaya Project: Research in the Visualization of Cultural History, Arario Gallery, Beijing
Conflicting Tales: Subjectivity (Quadrilogy, Part 1), Burger Collection, Berlin
Nalini Malani, Kiki Smith, Nancy Spero, Galeria Estiarte, Madrid
Taswir, Pictorial Mappings of Islam and Modernity, Martin-Gropius-Bau, Berlin
In the Seeds of Time, National Gallery of Modern Art, New Delhi/Bombay/Bangalore
Shifting Shapes – Unstable Signs, Yale Gallery, New Haven
2008/09
A Perspective on Contemporary Art: Emotional Drawing, National Museum of Modern Art, Tokyo
2008
Nalini Malani: Listening to the Shades, Arario Gallery, New York
Prospect 1, CAC, New Orleans
India Moderna, IVAM, Valencia
Indian Highway, Serpentine Gallery, London; Astrup Fearnley Museum, Oslo
16th Biennale of Sydney: Revolutions – Forms that Turn, Cockatoo Island, Sydney
Video Shortlist, Vocatif, Passage de Retz, Paris
Excavations: Memory/Myth/Membrane, Art Musings Gallery, Bombay
Artists Against War, Bodhi Art, Bombay
2007
Nalini Malani, Walsh Gallery, Chicago
Nalini Malani, Irish Museum of Modern Art, Dublin. C'est sa première exposition solo dans un musée européen.
Horn Please: Narratives in Contemporary Indian Art, Kunstmuseum Bern
52nd Venice Biennale: Think with the Senses, Feel with the Mind—Art in the Present Tense, Italian
Pavilion
Urban Manners, Hangar Biocca, Milan
New Narratives: Contemporary Art from India, Chicago Cultural Centre
2006
Nalini Malani: Living in Alicetime, Sakshi Gallery, Bombay and Rabindra Bhavan, New Delhi
5th Taipei Biennial: Dirty Yoga, Taipei Fine Arts Museum
Cinema of Prayoga: Indian Experimental Film & Video 1913-2006, Tate Modern, London
Local Stories, Modern Art, Oxford
2005-06
Exposing the Source: the Art of Nalini Malani, Peabody Essex Museum, Salem, Mass.
2005
Edge of Desire: Recent Art in India, Art Gallery of Western Australia, Perth; Asia Society Museum &
Queens Museum of Art, New York; Tamayo Museum, Mexico City; Museum of Contemporary Art,
Monterrey; National Gallery of Modern Art, New Delhi & Bombay
T1 Torino Triennale: The Pantagruel Syndrome, Castello di Rivoli-Museo d'Arte Contemporanea, Torino
51st Venice Biennale: iCon: India Contemporary
7th Sharjah Biennale: Belonging
2004
Nalini Malani: Stories Retold, Bose Pacia, New York
3rd Seoul International Media Art Biennale: Digital Homo Ludens, Seoul Museum of Art
La Nuit Blanche, Paris
Zoom: Art in Contemporary India, Museu Temporario, Lisbon
Visual Performance, Walsh Gallery, Chicago
2003
8th Istanbul Biennial: Poetic Justice, Yerebatan Cistern
subTerrain: artworks in the cityfold, House of World Cultures, Berlin
20th World Wide Video Festival, Amsterdam
2002/03
Nalini Malani: Hamletmachine, New Museum of Contemporary Art, New York. C'est sa    première exposition solo dans un musée américain.
2002
Nalini Malani, Apeejay Media Gallery, New Delhi
2000
The Sacred & The Profane, Sakshi Gallery, Bombay

 

Musée cantonal des Beaux-Arts / Lausanne
Palais de Rumine, place de la Riponne 6, C.P. 
CH-1014 Lausanne

Heures d'ouverture
mardi et mercredi de 11h à 18h
jeudi de 11h à 20h
vendredi à dimanche de 11h à 17h
fermé le lundi

Adultes : CHF. 10.-
Retraités, étudiants, apprentis : CHF. 8.-
Jeunes jusqu’à 16 ans : gratuit
Premier samedi du mois : gratuit

Métro: station Riponne-M. Béjart
Bus: n°8 arrêt Riponne
Bus: n°1 et 2 arrêt rue Neuve

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)