March 1, 2010

Expo Christian Boltanski MACVAL

 

MAC/VAL Musée d'art contemporain du Val-de-Marne

 

CHRISTIAN BOLTANSKI, Après

MAC/VAL 

Musée d'art contemporain du Val-de-Marne

Vitry-sur-Seine

Jusqu'au 28 mars 2010 


Nouveau tour de force pour l’artiste français Christian Boltanski qui conçoit une exposition : Personnes / Après ;  deux histoires au demeurant disjointes et indépendantes mais qui plongent toutes deux le visiteur au cœur des plus intimes obsessions de l’artiste. Certes, depuis plus de trois décennies, sur le mode de la ritournelle, il décline les thèmes inhérents à la destinée humaine, autour de l’éternelle question de l’identité, du périlleux partage entre vérité et illusion. Pour son exposition en deux lieux distincts, Christian Boltanski continue à développer cette œuvre inclassable, un univers où l’émotion reste indissociable des préoccupations formelles.

Pour son installation au MAC/VAL, il réussit une fois encore à transformer radicalement l’espace de l’art en un terrain de jeu jubilatoire, proposant au public de passer littéralement de l’autre côté, pour faire l’expérience improbable de cet « Après ». Une foule d’anonymes défile avec empressement sur les trois rideaux menant à la salle d’exposition; dès qu’un visiteur les pénètre, ces images se figent. Grâce à un parfait contrôle des moindres détails et à l’élimination de toute lumière naturelle, le public découvre l’installation et devient spectateur-acteur d’une troublante ville fantôme. Au gré de ses déambulations, il est amené à faire d’étranges rencontres. Ombres parmi les morts, les hommes qui marchent de Christian Boltanski posent éternellement les mêmes questions: « Et toi, comment es-tu mort ? As-tu beaucoup souffert ?... ». Bien loin d’apporter des réponses, ces torrents d’énigmes font jaillir de nouvelles questions qui enveloppent à leur tour le visiteur dans un univers tantôt absurde et grave, tantôt burlesque. 

« Après », est un environnement qui met en déroute le réel, renversant les valeurs et bousculant les interprétations pour faire vaciller les sens.  Cette nouvelle proposition s’inscrit dans l’œuvre globale de l’artiste qu’il définit comme une constellation qui révèle en même temps une infinité de problèmes, sans avoir jamais la prétention de vouloir les résoudre. On pourrait dire que l’œuvre de Christian Boltanski n’a pas d’histoire propre, mais qu’elle invente sans cesse sa propre géographie.

Peintre bonhomme et énigmatique, Boltanski a choisi pour son exposition en deux actes de nous conter à nouveau de petites histoires en usant du vocabulaire plastique de son temps. Pour le MAC/VAL et le Grand Palais, il met en scène ses installations à la manière des tableaux d’une pièce de théâtre. Selon sa propre expression, il s’agit de fusionner « les arts visuels qui sont un art de l’espace et le théâtre qui est un art du temps… Pour ce projet, j’essaie de combiner les deux afin de créer une progression. On n’est plus devant quelque chose, mais plutôt dans quelque chose. C’est ce qui m’intéresse aujourd’hui ». 

 

Et aussi…  Les archives du coeur de Christian Boltanski

Au premier étage du musée, un cabinet médical sommaire est installé par l’artiste en parallèle de son exposition, avec le matériel nécessaire à l’enregistrement du cœur des visiteurs qui acceptent de participer à son projet de battements de cœurs.

Un technicien, habillé d’une blouse blanche, accueillera le public dans une salle d’attente et procédera dans la cabine, à la captation, grâce à un stéthoscope électronique directement relié à un ordinateur et à un graveur de cd.

Chaque visiteur qui le souhaite repartira avec l’enregistrement de ses pulsations cardiaques par Christian Boltanski, après une séance qui aura duré entre 6 et 10 minutes.


CHRISTIAN BOLTANSKI
Exposition Après
15 janvier - 28 mars 2010

MAC/VAL Musée d'art contemporain du Val-de-Marne
Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

A lire également : Sur l’ouverture du MAC/VAL et pour les informations pratiques

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)