Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


August 30, 2007

NAG Singapore 3 winning designs of architectural competition

The international jury panel for the National Art Gallery of Singapore architectural design competition has named the top three winning designs. They are in the following order:

- Studio Milou Architecture from France, in collaboration with CPG Consultants from Singapore
- Ho + Hou Studio Architects, a Taiwan-based architectural firm, in collaboration with AEDAS Pte Ltd from Singapore
- Chan Sau Yan Associates, a Singapore-based architectural firm, in collaboration with Lekker Design Pte Ltd

The competition, organised by Singapore’s Ministry of Information, Communications and the Arts (MICA) in association with the Singapore Institute of Architects, was launched in February this year. It drew 111 entries from 29 countries worldwide.

Earlier this week, five shortlisted teams of architecture and design firms made presentations on their submissions and scale models of their designs to a 7-member international jury, chaired by Professor Tommy Koh, Singapore’s Ambassador-at-Large and Chairman of the National Heritage Board. The teams were selected anonymously in Stage 1 of the competition, based on design concept and philosophy. They included firms from Australia, France, Taiwan and Singapore. 

On the overall standard of submissions, Prof Koh said: “The five designs were of very high quality and provided many creative and excellent design ideas for the National Art Gallery. After careful deliberation and having given due consideration to the imaginative and creative responses to the Art Gallery’s vision, as  well as their functionality and feasibility, the Jury have decided on the top three designs that best met the brief.”

 
Winning Design 1: Studio Milou Architecture

The design scheme by Studio Milou Architecture elegantly integrates the two buildings at the roof level, with the use of a linear draped canopy, supported by tree like columns, while respecting the fabric of the existing monuments. The scheme respects the existing entrances and introduces new ones to make the building porous at street level.

A strong street concept runs through the buildings at basement level two, bringing visitors down to this level via large staircases and lifts. The visitors orientate themselves here before making their way up into the higher levels of the art gallery. Internal, dramatic new spaces are created via extension of existing staircases and introduction of new ones. Organisation of spaces takes into detailed consideration how museums and galleries work.

Of Studio Milou Architecture’s design, the Jury’s comments were that the scheme had the most delightful design and appeal. The extension of a staircase which leads from the basement to the rotunda acts as a strong architectural solution that at once links the basement and upper levels, which guides the visitor to the very heart of the former Supreme Court. The internal circulation route overall is well-planned in relation to public spaces. The designer has provided a good analysis of the curatorial function and requirement within the building. 


Winning Design 2: Ho + Hou Studio Architects

The design by Ho + Hou Studio Architects is inspired by  The Kelong,  a fragile and delicate structure that was commonly found off the coast of Singapore back in the 1970s. The scheme keeps the identities of the two buildings separate but creates a strong internal axis at the basement level to link the buildings. The visitors enter at B1 level  before making their way through a range of terraced galleries, shops and retail spaces. The scheme continues the Kelong theme in terms of architectural forms and the choice of materials and colours. The scheme inserts a new, prominent framework of grids in the courtyards, the language of which is carried through to the roof treatment where lattices and louvers control light admitted through a glazed roof.

Of Ho + Hou Studio Architects’ design, the Jury’s comments were that it was a very well thought through scheme on the size and arrangement of gallery and related spaces, with interesting and imaginative use of spaces that are to be retained.  It comes across as being respectful of the distinct and separate identities of the buildings.

 
Winning Design 3: Chan Sau Yan Associates

The design by Chan Sau Yan Associates is an understated scheme with minimal intervention. A main entry portal located between the two monuments is a brightly lit rectilinear enclosure with translucent walls that allow a view to the adjacent historic walls of the City Hall and the former Supreme Court.

The connection between various levels of the buildings weaves in and out of the portal in the form of bridges.  Visitors enter the gallery through this portal and access the galleries and public spaces at level 2 of City Hall and at ground floor of the Former Supreme Court building.  

Of Chan Sau Yan Associates’ design, the Jury’s comments were that it is a pragmatic approach with minimal intervention, with a very good distribution of functional spaces, where circulation is straightforward and well addressed.


Other Shortlisted Schemes

The other two shortlisted schemes were by DP Architects from Singapore and Smart Design Studio from Australia.

DP Architects’ design seeks to retain the original character of the buildings through the insertion of new flexible gallery spaces. This scheme is respectful of the local codes and  guidelines by the Preservation of Monuments Board.  A glazed facade at the rear of the City Hall building retains the layer of existing fabric (columns and slabs) behind it. Moving images on screens create a sense of movement and interest on the facade. The interior planning is simple and logical. A large voluminous space has been set aside to provide space for international exhibition as well as a food terrace located at the top floor.

Smart Design Studio’s design scheme sports orchid-inspired structures, symbolic of Singapore’s national flower and integrates the two monuments with a strong linear axis or internal street at ground level. The internal street is porous, inviting visitors from all sides of the building. This axis is also reflected in a high level canopy connecting high, slender, orchid-shaped columns along the internal 'street'.  The scheme is respectful of the history of the buildings and uses the conserved spaces well. Clear internal planning with spaces sharply defined by the internal street.

The Jury’s decision will be presented to MICA, which will then decide on the appropriate party to commission to design and build the Art Gallery, after working through some of the key implementation details. This will include further testing of the technical and financial viability of the schemes.

Source:  MICA - Ministry of Information, Communications and the Arts of Singapore.

Next related posts

- Appointment of Architect for Singapore’s National Art Gallery, May 2008
- Strategic directions set for National Art Gallery, Singapore, March 2009

Previous related posts

- NAG of Singapore Architectural Design Competition Shortlist, May 2007

August 27, 2007

EIZO Nouveau centre de recherche-developpement

A Hakusan, au Japon, Eizo Nanao Corporation, fabricant de moniteurs d'affichage haut de gamme, ouvre un nouveau centre dédié à la recherche et au développement, tout proche du siège social de l'entreprise. Le nouveau bâtiment de six étages dispose d'un espace total de 13.000 m², pouvant accueillir jusqu'à 600 salariés, pour un coût total de 21 millions de dollars.
Pour Eizo, l'investissement continu est un facteur clé de réussite des objectifs établis dans le business plan à moyen terme. Dans ce nouveau centre, les employés du département R&D d'EIZO sont centralisés dans un seul bâtiment, permettant à la compagnie d'améliorer son efficacité, de réduire le temps de développement des nouveaux produits, et enfin d'augmenter sa compétitivité.

August 23, 2007

Reflex numerique Nikon D3

Le Nikon D3 est le produit de plusieurs années de développement et d'un long processus consistant à recueillir les impressions des photographes. Il est donc un condensé des nombreuses technologies innovantes de Nikon. Il est notamment équipé d'un capteur exclusif et très performant au format FX (24 x 36 mm) de 12,1 millions de pixels avec lecture sur 12 canaux, d'une cadence de prise de vue exceptionnelle de 9 vps, d'une plage de sensibilité étendue allant de 200 à 6 400 ISO, d'un tout nouveau système autofocus 51 points, d'un moniteur ACL VGA de 3 pouces avec mode Live View (visée par le moniteur) et d'un système de traitement de l'image avancé.
Capteur d'image au format FX
Le capteur d'image CMOS au format FX du Nikon D3 a été complètement remanié pour offrir une transmission de la lumière exceptionnelle permettant d'obtenir une qualité d'image irréprochable, dans des conditions de lumière défavorables. Grâce à un rapport signal/bruit élevé et une réduction du bruit matérielle avancée, il est désormais possible d'obtenir des images d'une grande qualité, même lorsque la lumière fait défaut. Le capteur offre une plage de sensibilité allant de 200 à 6 400 ISO, extensible de 100 à 25 600 ISO.
Processeur de traitement d'image EXPEED
Le processeur de traitement d'image EXPEED est la clé des performances du D3 en termes de capture et de traitement de grands volumes de données en haute définition. Le système EXPEED est le fruit du long savoir-faire de Nikon en matière de matériel et de traitement de l'image. Il fonctionne sur un mode de conversion analogique-numérique (A/D) sur 14 bits et avec traitement d'image sur 16 bits pour un résultat portant la ‘griffe’ si particulière de Nikon : des couleurs d'une grande précision, des tons chair très doux et un détail des couleurs exceptionnel.
Système de reconnaissance de scène
Autre première pour ce D3, un système de calcul des expositions et de la balance des blancs radicalement différent a été mis au point. En outre, le D3 est doté d'une prise en charge intelligente pour un suivi d'autofocus performant. Au coeur du système de reconnaissance de scène se trouve le capteur RVB 1 005 photosites de Nikon dont la renommée n'est plus à faire. Celui-ci a été remodelé et est capable de reconnaître la forme et la position des sujets de façon à gagner en précision d'exposition et de mise au point automatique.
Module autofocus avancé
Fort de ses nombreuses années de développement au service du reflex argentique comme du reflex numérique, Nikon a encore franchi une étape dans le domaine des systèmes de mise au point automatique. Le D3 et le D300 présentent un système autofocus 51 points complètement nouveau, conçu pour une prise de vue et un suivi encore plus précis des sujets en mouvement.
Après avoir précisément étudié la manière dont les photographes professionnels de sport et de reportage utilisent l'autofocus, Nikon a élaboré un module de mise au point automatique Multi-CAM3500 doté du nombre de points AF le plus élevé jamais développé pour un appareil photo reflex. Combiné au sélecteur multidirectionnel à 8 directions très pratique, ce module permet de sélectionner des points AF aussi rapidement que simplement. Ce module est entièrement réglable et s'adapte à toutes les conditions de prise de vue.
Vitesse de prise de vue remarquable et réponse immédiate
Le D3 allie la qualité de l'image à des options de cadence de prise de vue remarquables. A une cadence de 9 vps, le D3 est le reflex numérique le plus rapide de sa catégorie (1), permettant une vitesse de prise de vues consécutives en mode recadrage DX encore plus grande de 11 vps (2). Un second mode de recadrage a également été inauguré pour ce D3 : le format 4:5 (24 x 30 mm). Un temps de réponse au déclenchement d'à peine 41 millisecondes (norme CIPA) associé à la lecture 12 canaux ultra-rapide du capteur accélèrent la vitesse de prise de vue et renforcent les performances en mode Live View. En outre, le D3 offre une rapidité de démarrage de 0,12 seconde et un temps d’obstruction de la visée de quelque 74 ms.
Obturateur
Le reflex numérique D3 est équipé du tout dernier obturateur mis au point par Nikon et testé sur des cycles de plus de 300 000 déclenchements. Afin de répondre aux exigences les plus élevées, les lamelles de l'obturateur sont en composite KevlarTM et en fibres de carbone pour une durée de vie exceptionnelle et une précision inégalée.
Optimisation de l'image
Pour son système de gestion de l'optimisation de l'image, Nikon s'est appuyé sur les nombreuses informations recueillies directement auprès des photographes. Résultat : la productivité en JPEG se trouve améliorée. Grâce à ce système d'optimisation, les utilisateurs de tous niveaux peuvent gérer et personnaliser l'aspect de leurs images à leur convenance, directement sur l'appareil photo. Cette intégration de la fonction d'optimisation représente un gain de temps considérable quand vient le moment de retoucher l'image. Les photographes disposent désormais d'un grand nombre de réglages par défaut qu'ils peuvent adapter et partager. Nikon prend donc les devants en matière de réglages d'optimisation de l'image, partant du principe que les photographes seront de plus en plus enclins à développer leurs propres réglages d'optimisation d'image en fonction de sujets et de conditions spécifiques à leur travail. Sur le D3, l'optimisation d'image remplace les réglages de la fonction Mode couleur actuellement en place sur les appareils photo Nikon.
Un minimum de risques pour des sujets à contraste élevé
La fonction D-Lighting actif du D3 renforce ses capacités en format JPEG. Avant de prendre un sujet présentant des contrastes très élevés, il est dorénavant possible d'appliquer une courbe prédéfinie qui traite les images, afin d'améliorer les détails dans les hautes lumières et les ombres sans que le contraste global n'en souffre.
Une conception guidée par la haute définition
La conception du D3 a été entièrement régie par la haute définition. Du port de sortie HDMI (High Definition Multimedia Interface) pour un affichage haute définition dernier cri, au moniteur ACL VGA de 3 pouces optimisé pour une visibilité sous tous les angles jusqu’à 170 degrés, tout a été étudié pour que les photos puissent être visualisées avec une précision extrême. Le nouveau moniteur VGA peut également être utilisé seul avec le tout dernier mode Live View exclusif du D3 et du D300. Contrairement à d'autres technologies de visée par le moniteur, tous les modes Live View de Nikon permettent la mise au point automatique.
Stockage des images : deux emplacements
Le D3 est le premier reflex numérique à offrir deux emplacements de carte mémoire CompactFlash à utilisation simultanée pour une souplesse de stockage sans précédent. Le photographe pourra donc prendre des photos indifféremment sur l'une ou l'autre carte ou sur les deux à la fois, en guise de sauvegarde. Par exemple, lors d'une prise de vue combinée NEF (RAW) et JPEG, l'image au format NEF peut être enregistrée sur une carte mémoire tandis que la version JPEG de cette même image sera enregistrée sur l'autre carte. De plus, ces images peuvent être sélectionnées et copiées d'une carte à l'autre après coup.
Un appareil résistant
Les appareils photo reflex de Nikon sont depuis longtemps connus pour leur résistance aux conditions de prise de vue les plus extrêmes. Qu'il s'agisse de photographier par des températures glaciales en arctique ou dans les atmosphères humides des forêts tropicales, les appareils Nikon dépassent depuis longtemps tous les autres appareils photo en durée de fonctionnement. Le D3 ne fait pas exception. Le revêtement externe, le châssis et la chambre du miroir sont faits d'un alliage de magnésium tandis que les jointures et les commandes du boîtier ont été traitées de façon à être résistantes à la poussière et à l’humidité.
Fonctionnement sur réseau sans fil
Nikon, pionnier de la transmission sans fil des images, lance à présent le système de communication sans fil WT-4(3) et ouvre ainsi l'ère des appareils photo en réseau. Il permet non seulement de transmettre les images directement à un serveur (‘principe du push’) et de commander l'appareil photo à distance, mais également d'effectuer des recherches à distance parmi les imagettes présentes sur l'appareil.
Dans cet environnement sans fil, un réseau peut relier jusqu'à cinq appareils photo D3 et D300 différents. Lors d'un événement sportif, par exemple, les éditeurs peuvent faire des recherches parmi les imagettes de tous les appareils photo à la fois et sélectionner les images voulues (‘principe du pulling’), tandis que les photographes continuent leurs prises de vue.
Le D3 mesure 159,5 (L) × 157 (H) × 87 (E) mm et pèse 1 390 g, accumulateur inclus.
(1) En août 2007
(2) Avec suivi de la mise au point désactivé
(3) Les versions du WT-4 peuvent différer selon les normes nationales et/ou régionales régissant l'émission de fréquences radio.
Disponibilité annoncée pour la France : Novembre 2007
Nikon France - Communiqué de presse - 23.08.2007

Nikon annonce cinq nouveaux objectifs

En même temps qu'il rend public, en août 2007, la prochaine sortie du reflex D3, Nikon annonce également celle de cinq objectifs Nikkor
Un ultra grand-angle : le Nikkor AF-S 14-24 mm f/2.8G ED
Un zoom transtandard compact : le Nikkor AF-S 24-70 mm f/2.8G ED
Et trois nouveaux super-téléobjectifs VR (réduction de vibration) :
  • Nikkor AF-S 400 mm f/2.8G ED VR
  • Nikkor AF-S 500 mm f/4G ED VR
  • Nikkor AF-S 600 mm f/4G ED VR

Source : Nikon - Communiqué de presse - 23.08.2007

August 20, 2007

Papier Photo Hahnemuhle Bamboo

A partir de fibres de bambou et d’une eau de source de grande pureté, la plus ancienne fabrique de papier allemande est parvenue à développer un papier Fine Art de qualité supérieure très doux.
En plus d´un toucher exceptionnel et d’un aspect élégant, le « Bamboo 290 » possède cette qualité d’image typique de Hahnemühle, résultat d´une large gamme de couleurs, d’une densité extrême des couleurs, de la finesse des contours ainsi que de bons contrastes. Le ton de base naturel du papier le prédestine à des impressions Fine Art aux tons chauds.
Le lancement de ce nouveau papier est l´occasion pour Hahnemühle de soutenir un projet environnemental. Les clients du Hahnemühle Bamboo pourront à l’avenir participer sur le site Internet aux décisions concernant le choix de ce projet.
L’artiste Justin Guariglia, acclamé par la critique pour son travail réalisé en Chine, a accepté d’accompagner le lancement de la campagne Bamboo. Ses images internationalement connues du Temple Shaolin en Chine illustreront le packaging vert bambou.
Justin Guariglia à propos du nouveau papier : « Lorsque l’Aperture Foundation m’a demandé d’organiser une exposition itinérante inspirée de notre livre Shaolin : Temple of Zen, je me suis adressé à Hahnemühle. Je voulais utiliser un papier qui reflète la spiritualité du projet. Mon premier choix s’est immédiatement porté sur le nouveau Bamboo 290. La merveilleuse chaleur du papier ainsi que sa structure superficielle confèrent à tout imprimé un sentiment inégalé d’intimité et d’énergie. Ces propriétés nous permettent de faire partager activement à un public mondial l’atmosphère sainte et majestueuse de ce temple Zen chinois vieux de cinq cents ans. »
L’exposition itinérante « Shaolin – Temple of Zen » – organisée par l’Aperture Foundation américaine et soutenue par Hahnemühle – pourra être vue de 2008 à 2011 aux Etats-Unis et plus tard en Europe. Les premières étapes ont lieu en février et mars 2008 à Los Angeles et de juin à septembre 2008 à Washington D.C.

August 17, 2007

Tenba new Shootout Backpack Bags

Tenba adds new Backpacks to “Shootout” collection
Tenba has added two new backpacks to its popular Shootout collection of professional outdoor photo/imaging bags. The first is a Daypack which offers an expandable outer compartment that adds 246 square inches of storage space, and the second is a medium-sized Rolling Backpack.
The new Shootout Daypack is a compact, lightweight photo backpack that features Tenba’s exclusive new PackOUT compartment—a rear panel which expands to provide over 240 additional cubic inches of “soft” storage space for lighter and non-fragile items like clothing, snacks, first aid supplies, etc.
The New Rolling Backpack is a scaled-down version of Tenba’s popular Large Rolling Backpack. The new size meets most airline carry-on requirements, and will accommodate large D-SLR and medium format camera systems, lenses up to 300mm f/2.8, along with most laptops up to 15 inch screen size. Unlike many rolling backpacks, Tenba’s models feature a full-sized, fully-padded, expedition-type belt. And when converted from rolling case to backpack, the wheels are completely covered by a padded panel for carrying comfort.
Both the Daypack and Medium Rolling Backpack share many of the features of Tenba’s other Shootout backpacks, including fully-adjustable, well-padded interiors, movable/removable media and accessory pouches, weather-sealed zippers, the fast-deploying WeatherWrap auxiliary protection cover, and much more. The large, padded side cargo pockets feature interior panels that can be moved to convert the space from cargo pocket to pass-through interior hatches. These “QuickAccess” pockets allow fast, easy retrieval of a lens or accessory without having to fully remove or open the entire pack.
Shootout Backpacks are made of lightweight but tough dobby and ripstop nylons, available in either black with olive trim or silver with black trim.
The Dual Purpose Daypack has a list (MSRP) price of $246, and the Medium Rolling Backpack is $320.
For more information, visit www.tenba.com

August 1, 2007

Sakar Mini Portable Lighting Studio PS-103

Sakar International, Inc., an over three decade-long brand in consumer electronics and the market leader for rechargeable batteries announced today the addition of new product from its Digital Concepts division: a Mini Portable Lighting Studio. The new Digital Concepts item will be introduced at the 2007 International CES, Las Vegas Convention Center, Booth #14938, January 8 – 11.
Sakar International’s new Mini Portable Lighting Studio is a complete lighting studio that is ideal for use with digital cameras. Following in the footsteps of last year’s very successful PS-101 Lighting Studio, the new – and considerably smaller - Mini Portable Lighting Studio caters to retailers with more limited shelf space. The retail box dimensions for the PS-101 were 17”x16.75”x3.5” vs. the new PS-103 9.5”x9.25”x3.75”. The Mini Studio features a light box with a two-sided background and is designed for easy set up, either on a tabletop or on the floor. The light box is made of a special woven, heat resistant nylon fiber mesh diffuser, which helps deliver uniform, illumination while eliminating reflective glare and harsh shadows. The dual sided background is made up of non-reflective polyester fabric. The Blue/Grey provides for contrast with either dark or light objects, as well as creates an infinite depth of field. The Portable Lighting Studio also comes with two high power 20-watt lamps that provide even color temperature and clarity. Each lamp is supported by retractable legs that allow for hand held use. The built-in carry case makes the lighting studio truly portable and is constructed of durable nylon material with three pockets to hold the lights and tripod, and a carry handle to make it convenient for traveling. The Mini Portable Lighting Studio is available for $79.99. Image (c) Sakar International - All rights reserved - http://www.sakar.com/