Wanafoto, Art & Imaging Blogzine - Webzine


Expositions, Art contemporain, Art moderne, Photographie, Design, Patrimoine, Architecture, Art vidéo, Films, l'image dans toutes ses dimensions, Publications

Art Exhibitions, Art Fairs, Visual Arts, Photography, Graphic Arts, Design, Video Art, Architecture, Films, Photo / Imaging Equipments, Publications


June 1, 2007

Rétrospective Erwin Wurm, Musée d’art contemporain de Lyon

Erwin WURM : Rétrospective
Musée d’art contemporain de Lyon

6 juin - 5 août 2007

Le Musée d'art contemporain de Lyon présente du 6 juin au 5 août 2007, une importante rétrospective des oeuvres de l'artiste ERWIN WURM. Conçue pour les espaces du musée de Lyon, cette exposition d'une ampleur exceptionnelle, présente plus d'une centaine d'oeuvres de l'artiste, avec des pièces rares telle que la Fat House, (étonnante maisonnette devenue géante comme si elle avait été soudainement gonflée) appartenant à la West Collection (USA), mais également la toute première Fat Car (voiture déformée comme prête à exploser), ou encore, l'étonnant Truck, (camion dont l'arrière remonte sur le mur défiant les règles de l'apesanteur) spécifiquement réalisé pour Lyon.

Exprimant sa vision du monde avec beaucoup d'humour, à travers vidéos, sculptures, photographies ou installations, Erwin Wurm propose entre autres ses Instructions on How to be politically incorrect, ou encore ses One minute sculptures qui l'ont rendu célèbre et avec lesquelles le visiteur est invité à expérimenter lui-même la notion de sculpture.

Né en 1954 à Bruck en Autriche et formé à la Kunstakademie de Vienne, Erwin Wurm s'inspire autant de Fluxus que de la dérision Dada pour dénoncer, avec une légèreté mêlée de gravité, un quotidien illusoire et l'incongruité de nos existences. Dans ses tout premiers travaux, l'artiste semble vouloir se signaler par son absence avec ses pièces de poussière réduites à une simple empreinte ou ses vêtements accrochés, vides et fragiles enveloppes corporelles. Sculpteur à l'origine, il s'inspire, dans ses dessins, photographies et vidéos, de nos rapports avec les objets usuels dont il détourne l'usage. Attentif aux petits gestes et à l'absurdité du quotidien, le travail de Wurm développe une analyse de la sculpture - de son volume, de son poids, de l'équilibre, du déséquilibre - qui devient pour lui manière de vivre, de mettre en scène, de perturber nos codes et nos habitudes. Avec ses célèbres One Minute Sculptures (1997), Erwin Wurm nous propose une vision originale de la sculpture dans laquelle des actions humaines habituelles sont modifiées, décalées, ou détournées pour un bref instant.

" En se servant du corps humain - et notamment du sien - comme matériau, en utilisant des objets du quotidien, en faisant du temps une dimension essentielle de son travail photographique et vidéo, il a remis en question les fondements de la sculpture - Comment créer une sculpture qui ne soit ni figée dans le temps, ni dans l'espace ? Une sculpture peut-elle devenir un objet quotidien ? ". One Minute sculpture, devient alors le titre générique de ses oeuvres : Erwin Wurm les réalise en invitant une personne, à suivre un protocole simple, en se mettant par exemple en situation temporaire avec un vêtement ou un objet.

Mais Erwin Wurm interroge également dans ses sculptures, les apparences et la réalité qu'elles masquent : le sens de la possession et de l'accumulation. Il développe des recherches sur le processus de création, basées sur les transformations des formes et du poids. Il crée ainsi d'étranges objets ou encore des personnages rendus difformes, exagérément boursouflés, à la limite de l'éclatement. En laissant le visiteur exécuter lui-même sa sculpture Erwin Wurm tend à créer des situations déconcertantes, provocant confusion ou stupéfaction mais conduisant toujours à une réflexion nouvelle emprunte d'humour et de plaisir.

MOCA - Musée d’art contemporain de Lyon
Cité Internationale, 81 quai Charles de Gaulle, 69006 Lyon
www.moca-lyon.org

No comments:

Post a Comment

Merci pour vos commentaires :) Thanks for your comment ;)